Le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Serge Simard, le député fédéral de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, le premier ministre Philippe Couillard, le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Luc Simard, et le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, ont participé au dévoilement du projet de lien ferroviaire.

Un lien direct vers le Plan Nord à Dolbeau-Mistassini

Après plusieurs années de démarches et d’attente, un lien ferroviaire sera finalement construit au-dessus de la rivière Mistassini à Dolbeau-Mistassini. Le projet de 40 millions de dollars qui est possible grâce à une collaboration de la MRC de Maria-Chapdelaine, de Québec et d’Ottawa permettra de récolter un maximum de retombées découlant du Plan Nord.

Le gouvernement du Québec investira 24,1 M$ alors que le gouvernement d’Ottawa injectera, pour sa part, plus de 12 M$. La MRC de Maria-Chapdelaine sera également de la partie en versant près de 4M$. La Régie intermunicipale du parc industriel de la MRC de Maria-Chapdelaine sera maître d’oeuvre du projet dont la construction devrait débuter en 2019 et se terminer en octobre 2022.

Le projet comprend la construction d’un pont tracel, le raccordement au chemin de fer existant, une gare de triage du côté ouest de la rivière Mistassini ainsi qu’un lien ferroviaire menant au parc industriel du côté est de la rivière. Par ailleurs, le renforcement du lien ferroviaire permettra d’en faire une voie d’urgence.

Le projet attendu depuis une décennie permettra de relier le nord du Lac-Saint-Jean au reste de l’Amérique du Nord grâce à un accès au réseau ferroviaire. « On sait très bien que plusieurs entreprises ne sont pas venues s’installer ici parce qu’il n’y avait pas le lien ferroviaire et le gaz naturel, un autre projet qui devra être complété dans la région. C’est un facteur de croissance économique et c’est clair que nous devions supporter ce projet », a expliqué le premier ministre du Québec, responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et député de Roberval, Philippe Couillard, qui participait à l’annonce. 

Selon le premier ministre, il s’agirait de l’un des seuls centres de transbordement entre des camions surdimensionnés vers la voie ferrée. « Pour le Plan Nord, c’est majeur. Le nord du Lac-Saint-Jean se positionne comme une porte d’entrée et de sortie. C’est aussi la venue potentielle de grandes industries avec de bons emplois bien rémunérés », ajoute-t-il.

Les politiciens sont unanimes, cette annonce régionale dépasse largement les limites du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « C’est bon pour tout le Québec ce qui est annoncé. Il faut le dire à Québec et Montréal, quand les régions sont plus prospères, elles peuvent bénéficier elles-mêmes des retombées économiques des ressources naturelles. Toute la province de Québec y gagne », a souligné le premier ministre. Une vision qui est partagée par le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier. 

L’annonce faite, vendredi matin, à Dolbeau-Mistassini revêt un caractère personnel pour le député fédéral Richard Hébert. Ses premiers contacts avec le dossier remontent à 2008 alors qu’il était conseiller municipal, avant de devenir maire de Dolbeau-Mistassini. Il s’agit, pour lui, de la concrétisation de 90 ans d’histoire. 

Cette annonce est également l’aboutissement de plusieurs années de travail et d’attente pour l’actuel maire de la ville, Pascal Cloutier. À l’époque, il avait été mis en contact avec le projet alors qu’il était employé et représentant syndical de l’usine de Dolbeau-Mistassini de Produits forestiers Résolu. « Je suis tellement fier d’être maire de cette ville. Cela se réalise parce qu’on est dynamique et qu’on se prend en main. On n’attend pas après les autres pour avoir des projets. Il faut être fier de ce qui se passe dans le milieu », a-t-il laissé tomber au terme des prises de parole.

De nombreux anciens politiciens, dont l’ex-député et ex-ministre, Denis Lebel ainsi que l’ancien maire de Dolbeau-Mistassini, Georges Simard, assistaient à l’annonce. 

Impacts locaux

Le pont d’une longueur de 500 mètres aura un impact au coeur de la ville de Dolbeau-Mistassini. Le club de golf de Dolbeau-Mistassini verra son parcours être modifié. Un remblai est prévu sur l’actuel emplacement du trou numéro 1. Le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Luc Simard, a tenu à se faire rassurant. « On sera derrière le club de golf. Un appui financier est prévu pour réaménager cette infrastructure qui est extrêmement importante pour un milieu comme le nôtre. Ce n’est pas vrai qu’on va amputer le terrain de golf » a expliqué M. Simard.