Étant donné qu’Industries TLT est la principale source d’approvisionnement en matière première de Planchers Mistral, l’usine a dû cesser sa production jeudi après-midi.

Un incendie résulte en la mise à pied temporaire de 70 travailleurs

Un incendie d’origine électrique survenu en début de semaine chez Industries TLT, de Sainte-Monique, a forcé la mise à pied de 30 employés de l’endroit, en plus de mener à un arrêt de production chez Planchers Mistral, de Jonquière, une mesure qui impacte une quarantaine de personnes.

Selon Robin Harvey, directeur des deux usines de Sainte-Monique, le feu, qui s’est déclaré dans la partie de l’usine où l’on retrouve des sectionneurs électriques, n’a pas causé beaucoup de dommages matériels, mais a nécessité l’arrêt complet de la production en raison de la présence d’eau. « On a dû arrêter les opérations complètement, une situation qui n’est pas idéale juste avant les Fêtes », explique M. Harvey.

Étant donné qu’Industries TLT est la principale source d’approvisionnement en matière première de Planchers Mistral, une compagnie sœur installée sur la rue de l’Énergie, à Jonquière, l’usine spécialisée dans la production et le vernissage de bois de plancher a dû cesser sa production jeudi après-midi. « On fait tout en notre possible pour reprendre la production dans le courant de la semaine prochaine », affirme M. Harvey.

« Est-ce que ce sera une question de jours, pour une semaine ou plus, on ne le sait pas encore ? Le câble électrique peut avoir brûlé. Est-ce qu’il y a des dommages dans les cartes électroniques ? », questionne Louison Lavoie, directeur de Planchers Mistral.

Ce dernier ajoute qu’en cette période de pénurie de main-d’œuvre, Planchers Mistral tente de tout faire pour conserver les employés mis à pied. « Si, mardi, je suis capable de reprendre tout mon monde, je vais le faire », déclare-t-il.