L’immeuble commercial et résidentiel du 33 au 39, rue Racine, à Chicoutimi, devrait disparaître du paysage à court terme pour laisser place à un stationnement.

Un immeuble du centre-ville de Chicoutimi appelé à disparaître

Le conseil d’arrondissement de Chicoutimi a entériné une recommandation du comité consultatif d’urbanisme (CCU) visant à permettre la démolition d’un immeuble commercial et résidentiel sis du 33 au 39, rue Racine, à Chicoutimi.

Le bâtiment, dont la valeur patrimoniale est nulle, selon le président du conseil, Michel Tremblay, est la propriété de Clermont Tremblay. Il est adossé à l’immeuble Vidéotron et devrait être démoli pour laisser place à un stationnement devenu nécessaire avec l’installation d’Ubisoft Saguenay dans le secteur.

Rencontré sur place, M. Tremblay a confirmé que des pourparlers se déroulent avec les Immeubles Perron pour la vente de l’immeuble, mais que ce n’est pas demain la veille que l’édifice disparaîtra.

Le conseil a entériné une autre recommandation du CCU pour permettre l’abattage de six arbres sur les terrains du Séminaire de Chicoutimi en prévision du déménagement, en septembre, des six classes de l’École Apostolique de Chicoutimi dans les murs du Séminaire. Une cour de récréation extérieure devrait être aménagée pour éviter que les jeunes de niveau primaire aient à se faufiler à travers les autobus scolaires. En contrepartie, le Séminaire de Chicoutimi devra remplacer les arbres abattus.