Les travaux de construction du hangar d’Airmedic ont commencé cette semaine sur le terrain de l’aéroport de Saint-Honoré. Ils devraient être complétés d’ici la fin de l’été.
Les travaux de construction du hangar d’Airmedic ont commencé cette semaine sur le terrain de l’aéroport de Saint-Honoré. Ils devraient être complétés d’ici la fin de l’été.

Un hangar de 2 M$ pour Airmedic à Saint-Honoré

Airmedic consolide sa présence au Saguenay avec un investissement de près de deux millions $. Après avoir partagé un hangar avec Cargair à l’aéroport de Saint-Honoré, voilà que l’entreprise spécialisée dans les services médicaux aériens annonce la construction de son propre bâtiment.

Le hangar sera lui aussi situé sur le terrain de l’aéroport de Saint-Honoré, tout près de l’endroit où Airmedic se trouve actuellement. La décision a été rendue nécessaire en raison de la croissance de l’entreprise et du manque d’espace qui en découlait. Le nouveau bâtiment totalisera 9600 pieds carrés et pourra accueillir l’hélicoptère EC-145, l’un des avions PC-12NG de même que les bureaux des employés.

Pour le propriétaire d’Airmedic, Stephan Huot, ce n’est pas un hasard si l’entreprise a décidé de consolider les infrastructures de la base de Saint-Honoré puisque c’est dans la région que les opérations ont commencé.

« Je suis très fier de constater l’impressionnante trajectoire d’une petite entreprise d’ici devenue un véritable leader dans son domaine, quelques années seulement après sa fondation. Aujourd’hui, si Airmedic a pris réellement son envol, c’est en raison de notre présence dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean », a mentionné M. Huot par voie de communiqué.

Les travaux, qui ont commencé cette semaine, devraient se conclure d’ici la fin de l’été. Pour le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay, il s’agit d’une bonne nouvelle.

« C’est beau de voir une entreprise de chez nous poursuivre sa croissance chez nous. Nous sommes honorés de voir une organisation de l’envergure d’Airmedic confirmer son intérêt pour notre région et contribuer à la prospérité économique d’ici », a-t-il déclaré.

Depuis 2012, Airmedic a « préservé et sauvé » près de 4000 vies en transportant les membres par avion ou hélicoptère à l’hôpital le plus approprié aux soins de santé nécessaires.