Un espace de travail partagé à Roberval

Avec le départ du CLD Domaine-du-Roy de ses bureaux de Roberval, la Ville souhaite aménager un espace de travail partagé pour regrouper les services des organismes à caractère économique dans un même lieu.

Lors de la séance du conseil de ville de Roberval tenu lundi, les élus ont approuvé une demande d’aide financière de 12 419 dollars, qui sera portée par la Chambre de commerce et d’industrie de Roberval, à la MRC Domaine-du-Roy, dans le cadre du Fonds de développement du territoire.

Ce budget viendrait s’ajouter aux 50 000 dollars prévus à l’amélioration locative ainsi qu’aux 50 000 dollars supplémentaires prévus dans le plan triennal d’immobilisation présenté en décembre 2018, a précisé Sabin Côté, maire de Roberval.

« Cette démarche-là vise à réaménager l’espace qui était occupé par le CLD, a-t-il dit. On a un engagement à loger les ressources du CLD et par le fait même, on veut en profiter pour joindre tous les OBNL à caractère économique dans un même lieu de travail. »

La Ville, qui consacrait jadis 30 000 dollars pour loger le CLD, veut donc utiliser cette somme pour stimuler l’essor d’une sorte de guichet unique.

En plus de la SADC Lac-Saint-Jean Ouest qui loge déjà dans la bâtisse, l’administration souhaite que la Chambre de commerce, le Camping Mont-Plaisant, la ressource de la stratégie de main-d’œuvre ainsi que le Centre Jeunesse emploi, viennent s’installer dans ces locaux. « L’idée, c’est d’offrir aux entrepreneurs qui ont des besoins en marketing, en démarrage ou en support technique, de pouvoir se présenter à un seul endroit pour avoir toutes les réponses à leurs questions. »

Cette initiative a vu le jour lorsque le CLD Domaine-du-Roy a décidé de concentrer son offre de services à Saint-Félicien, après avoir vu le nombre de ses employés passé de 11 à quatre. Une ressource du CLD demeurera toutefois active à Roberval.

La Ville souhaite ainsi profiter des nouvelles enveloppes qui seront disponibles dans le fonds de développement du territoire de la MRC du Domaine-du-Roy à compter du mois d’avril pour réaliser le projet pour le mois de juin.

Éventuellement, ces locaux pourraient aussi être loués à des travailleurs autonomes si la demande n’est pas comblée par les organismes.