Amélie Fortier a mis 10 heures à réaliser son dessin.

«Un doodle pour Google»: une Jonquiéroise seule finaliste au Québec

Une jeune fille de 14 ans de la région est la seule finaliste québécoise du concours Un doodle pour Google, qui consiste à créer l'écriture de la page d'accueil du moteur de recherche.
Amélie Fortier, élève de la Polyvalente Arvida en deuxième secondaire, est l'une des trois finalistes dans sa catégorie. Au total, 12 finalistes ont été retenus parmi des milliers de candidatures partout au Canada. La personne gagnante verra son dessin affiché sur la page d'accueil de Google pendant 24 heures. Les participants courent également la chance de remporter une bourse d'études de 10 000 $. Dans le cadre de ce concours, l'école fréquentée par le gagnant reçoit aussi un montant de 10 000 $. 
L'étudiante au programme sport-arts-études concentration arts visuels dessine depuis toujours. Elle a toutefois commencé à suivre des cours à l'âge de huit ans, après que ses proches aient constaté son talent. La jeune fille affirme que le film Demain, qu'elle a visionné aux ateliers d'arts plastiques de Jonquière, l'a grandement inspirée pour réaliser son oeuvre. Elle dit s'être également inspirée de la nature, de l'entraide, des moyens pour éviter la pollution et des énergies renouvelables pour créer son dessin. Si elle gagne le concours, Amélie Fortier aimerait remettre le montant aux ateliers d'arts plastiques de Jonquière, où elle passe quotidiennement ses après-midi dans le cadre de son programme.
Chantale Laprise, la mère de la jeune artiste, invite les gens à voter et tient à souligner que le vote est gratuit et illimité. Les gens peuvent donc voter plusieurs fois jusqu'au 2 juin, date de la fin du concours. Pour voter, les gens sont invités à se rendre au http ://doodles.google.ca/d4g/vote.html#g=g3. Si elle se rend en finale, Amélie devra aller à Toronto pour la remise des prix. « On est vraiment heureux, on réalise et on ne réalise pas », exprime sa mère, visiblement fière de sa fille.