Le préfet et le directeur général de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis et Sabin Larouche, entourent la coordonnatrice de la Moisson d’Alma, Annie-Claude Tremblay.
Le préfet et le directeur général de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis et Sabin Larouche, entourent la coordonnatrice de la Moisson d’Alma, Annie-Claude Tremblay.

Un don de 20 000 $ pour la Moisson d’Alma

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
S’il est vrai que les temps sont durs pour les organismes d’aide alimentaire, la Moisson d’Alma a au moins pu compter sur le soutien des municipalités du secteur. La MRC de Lac-Saint-Jean-Est a en effet remis un don de 20 000 $ à l’OBNL afin de l’aider dans la poursuite de ses activités.

Le conseil de la MRC a ainsi voulu poser un geste concret pour la population. Dans un communiqué, l’organisation précise que les derniers mois ont causé une augmentation de la pauvreté sur le territoire, qui touche toutes les municipalités de Lac-Saint-Jean-Est.

Pour le préfet de la MRC, André Paradis, il est nécessaire de soutenir la population qui vit une période plus difficile. « Il est important pour les élus de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est de démontrer une grande solidarité envers les personnes plus vulnérables de chez nous », a-t-il laissé savoir.

Depuis mars 2020, la Moisson d’Alma a en effet constaté une croissance des demandes d’aide alimentaire, en raison du nombre plus élevé de personnes sans emploi. En contrepartie, comme les épiceries ont enregistré un fort volume de ventes dans les derniers mois, la Moisson n’a pu compter sur autant de produits invendus qu’à l’habitude. Par conséquent, l’organisme a été contraint de débourser davantage pour acheter des denrées afin de regarnir ses tablettes.

L’aide financière octroyée par la MRC de Lac-Saint-Jean-Est arrive donc à un bon moment pour l’organisme d’aide alimentaire, qui pourra se procurer davantage de nourriture afin de répondre à la demande.