Un dîner pour défendre les droits collectifs

La météo a donné un peu de fil à retordre au Comité autonome des organismes en défense collective des droits du Saguenay-Lac-Saint-Jean, lors de leur activité annuelle, tenue lundi.

Le dîner hot-dog, qui permet aux organismes de la région de présenter leurs combats à la population, qui se déroulait à la Place du Citoyen, a été moins populaire qu’à l’habitude en raison de la faible pluie. Seulement 70 hot-dogs ont été donnés, comparativement à 300 les années précédentes. Sylvain Bergeron, coordonnateur du L.A.S.T.U.S.E. du Saguenay, a tenu à assurer que l’organisation allait se reprendre l’année prochaine.