Un deuxième cas confirmé à l’École polyvalente des Quatre-Vents

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La direction de l’École polyvalente des Quatre-Vents a confirmé un deuxième cas de COVID-19, lors d’une conférence de presse virtuelle tenue mercredi après-midi. Le jeune en question provient d’une autre classe et d’un autre niveau que le cas de 4e secondaire déclaré dimanche dernier, mais il a été impossible d’obtenir plus de précisions.

La direction de l’École polyvalente des Quatre-Vents a reçu la confirmation qu’un de ses élèves était positif à la COVID-19 sur l’heure du midi, mercredi. Selon les informations transmises par le directeur, Carl Bouchard, l’élève n’avait aucun lien avec le cas déclaré dimanche dernier. « Il ne provient pas du même groupe ni de la même année scolaire, et selon ce que l’on sait, ils n’ont pas d’amis communs », a-t-il dit.


« Dès que le virus s’installe, d’autres cas surgissent. »
Sylvain Ouellet

De plus, le jeune dont le cas a été confirmé ne s’est pas présenté à l’école depuis le 18 septembre, vendredi dernier. Lorsqu’un jeune infecté a une fratrie dans une autre école, l’institution scolaire en est aussi informée, afin de prendre les mesures adéquates, a ajouté Carl Bouchard. Ainsi, toute la famille du jeune infecté devra se mettre en isolement.

« On n’a pas d’indice que le virus se transmet à l’école en ce moment », a toutefois remarqué Carl Bouchard, en insistant que toutes les mesures sont prises pour éviter la contamination. « On a l’impression qu’on récolte des informations sur des choses qui se sont passées antérieurement », ajoute-t-il.

Bien que l’école fait tout en son possible pour respecter les normes sanitaires, M. Bouchard reconnaît que la distanciation demeure un défi de tous les instants, surtout lors des récréations ou sur l’heure du dîner. « On ne peut plus dire qu’il n’y a plus de cas à Saint-Félicien », note le directeur, en espérant que ses élèves redoubleront d’efforts pour éviter la propagation du virus.

Étant donné que la polyvalente a décidé de reporter les activités parascolaires en début d’année, seule la classe du jeune semble touchée pour l’instant, ce qui représente 34 personnes selon les données disponibles.

Sylvain Ouellet, le directeur général du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets, souligne pour sa part que l’école a pris des moyens rapidement pour informer les parents et le personnel. De plus, tous les élèves du groupe du jeune infecté ont été retournés à la maison et ils devront rester en isolement jusqu’au 5 octobre. « La Santé publique va faire les appels pour informer les gens qui devront aller passer un test de dépistage », a-t-il ajouté.

En entrevue mercredi après-midi, Sylvain Ouellet a assuré que la polyvalente allait nettoyée et désinfectée en soirée. Selon les éclosions qui sont survenues dans les autres écoles, ce dernier estime que d’autres cas pourraient être confirmés au cours des prochains jours. « Dès que le virus s’installe, d’autres cas surgissent », a-t-il dit.

Ce dernier reconnaît que le personnel n’a pas encore reçu toutes les informations sur le protocole d’urgence sur la COVID-19, mais toutes les informations seront transmises au cours des prochaines heures. « On a sous-estimé la rapidité que le virus prendrait pour entrer dans nos écoles », a-t-il admis, en ajoutant que peu de cas avaient été signalés dans la région.