L'église Saint-Jean-Eudes a été construite en 1953.

Un délai accordé au comité de l'église Saint-Jean-Eudes

Il y aura finalement un comité chargé de trouver des solutions pour l'avenir de l'église Saint-Jean-Eudes à Jonquière.
La mise sur pied du comité comprenant maintenant huit personnes (cinq hommes et trois femmes) a été confirmée le mardi 16 mai à l'occasion d'une réunion du Comité d'étude du patrimoine immobilier d'Arvida (CEPIA). Initialement, le CEPIA accordait jusqu'à la mi-août pour déposer des pistes de solution pour l'église de la rue Bonneau construite en 1953. Cette échéance refroidissait les ardeurs des gens qui avaient démontré de l'intérêt. Le CEPIA leur a accordé jusqu'au mois de novembre, a confirmé par courriel l'agent de pastorale André Fortin.
Le nouveau comité a tenu sa première réunion lundi. Ils entendent impliquer la population dans la recherche de solutions.
Rappelons que les revenus pour l'église Saint-Jean-Eudes se sont établis à 33 620$ en 2016, tandis que les dépenses ont atteint 48 277$, le tout pour un déficit estimé de 14 657$. 
Une étude réalisée par la Société Germain Laberge architecte établissait que des travaux de l'ordre de 400 000$ étaient nécessaires pour rendre la bâtisse conforme aux normes actuelles.