Le Groupe Alfred Boivin a décroché un contrat de 74,1 millions de dollars sur la Côte-Nord.

Un contrat de 74,1 M$ pour Groupe Alfred Boivin

Le Groupe Alfred Boivin, de Chicoutimi, vient de mettre la main sur l’un de ses plus importants contrats en carrière. L’entreprise a déposé la meilleure soumission pour l’amélioration de la route 389, sur la Côte-Nord, pour une somme de 74,1 millions de dollars. Les travaux débuteront d’ici quelques semaines et une cinquantaine de travailleurs prendront part au chantier, qui s’échelonnera jusqu’en 2022.

Le Groupe Alfred Boivin a été choisi par le ministère des Transports du Québec pour l’amélioration de 22 kilomètres de la route 389, soit de Baie-Comeau à Manic-2. Ce projet nécessitera l’excavation de 2 400 000m2 de matériaux, la production de 350 000 tonnes de concassé et de 84 000 tonnes de pavage. L’installation de 13,4 km de glissière et de 2,2 km de ponceaux est également au programme. On prévoit la réfection de la route actuelle et un nouveau tracé de quatre kilomètres.

Les travaux de déboisement ont déjà été réalisés dans le secteur, ce qui représente une superficie d’environ 117 hectares, soit l’équivalent de 160 terrains de football. C’est l’entreprise nord-côtière R & G Saint-Laurent qui avait décroché le contrat de déboisement évalué à 1,7 million de dollars. 

Le Groupe Alfred Boivin a appris la semaine dernière qu’il était le plus bas soumissionnaire. La confirmation du ministère pour l’octroi du contrat a évidemment été accueillie avec joie par l’entreprise. 

« Ce projet en est un d’importance pour le Groupe Alfred Boivin. L’un de nos plus importants. Il permet de consolider notre position de leader dans l’industrie. Nous serons en mesure de maintenir des emplois au Saguenay, mais nous prévoyons aussi en créer de nouveaux dans la région de Manicouagan et dans la communauté de Pessamit », a affirmé le vice-président aux opérations du Groupe Alfred Boivin, Stéphane Boivin, estimant qu’entre 50 et 60 travailleurs prendront part au chantier. Le Groupe Alfred Boivin prévoit également prendre contact avec différents fournisseurs et sous-traitants dans le secteur de Baie-Comeau afin de favoriser les retombées économiques régionales dans le secteur.

Les travaux devraient s’échelonner sur deux ans et se terminer à l’automne 2022. 

Le Groupe Alfred Boivin se chargera de la partie B, soit de Baie-Comeau à Manic-2.

La plus longue route secondaire

L’amélioration de la route 389, qui relie Baie-Comeau à Fermont, est actuellement le plus gros projet routier de la Côte-Nord. Les gouvernements du Canada et du Québec se sont engagés à y investir, au total, 468 millions de dollars. 

D’une distance de 567 kilomètres, la 389 est la plus longue route secondaire du Québec et la seule route provinciale à se rendre au-delà du 51e parallèle. Se rendre au bout permet d’atteindre le Labrador.

Si elle est généralement asphaltée, plusieurs tronçons sont toujours en gravier, la route est souvent sinueuse et s’y aventurer n’est pas toujours de tout repos. 

L’amélioration de la route 389, qui relie Baie-Comeau à Fermont est actuellement le plus gros projet routier de la Côte-Nord. Les gouvernements du Canada et du Québec se sont engagés à y investir, au total, 468 millions de dollars.

400 employés

Fondé en 1947, le Groupe Alfred Boivin est un regroupement d’entreprises qui oeuvrent dans plusieurs domaines reliés au génie civil, au transport et aux opérations industrielles. L’entreprise enregistre un chiffre d’affaires de près de 100 millions de dollars et embauche 400 employés.