Le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin, la vice-présidente des Fêtes gourmandes du SLSJ, Diane Ouellet, et le président d’honneur du festival, Gervais Laprise.

Un concours pour récompenser les meilleurs artisans de la région

Le Festival du fromage revient en force les 17, 18 et 19 août à Saint-Prime avec un nouveau concours des meilleurs fromages, des ateliers culinaires, une vingtaine d’exposants et un tournoi de hockey balle.

Cette année, l’événement s’inscrit dans un contexte où les fromagers du Québec, et par ricochet les producteurs laitiers, ont commencé à subir les contrecoups de l’arrivée massive de fromages européens dans les comptoirs des épiceries.

« Je crois que de fêter les fromages régionaux et de les reconnaître dans le cadre d’un concours, c’est un moyen de faire face aux enjeux de l’ouverture du marché canadien aux produits européens », estime le directeur général par intérim de la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean et président d’honneur du festival, Gervais Laprise.

Ainsi, les « Prix Albert-Perron » récompenseront les fromagers de la région qui se seront démarqués dans quatre catégories : cheddar vieilli, pâte molle, pâte ferme et croûte lavée. Le public pourra quant à lui s’exprimer sur le meilleur fromage en grains.

La région à l’honneur
Le souhait de Gervais Laprise est que la dizaine de fromagers que compte la région participent au festival de cette année, en plus d’autres producteurs québécois.

L’organisation s’est d’ailleurs associée aux Fêtes gourmandes du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour qu’elles utilisent leur vaste réseau de contacts afin d’attirer de nouveaux exposants à Saint-Prime.

En plus du fromage, le public pourra goûter à une foule de produits locaux comme du miel, de la bière, des charcuteries, des petits fruits et du vin.

L’an dernier, entre 1000 et 2000 personnes s’étaient rendues sur place. Le festival avait observé une baisse d’achalandage comparativement aux années précédentes, notamment en raison du mauvais temps et du manque de nouveautés.