L'usine Graphic Packaging International de Saguenay a cessé définitivement ses activités et a remercié ses 142 employés sous prétexte que l'ancienne cartonnerie Cascades n'était plus profitable pour la compagnie.

Un comité de relance pour la cartonnerie de Jonquière

Un comité technique pour évaluer les possibilités de relance de la cartonnerie de Jonquière, fermée en juillet par Graphic Packaging, sera formé prochainement avec des experts du gouvernement et des membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des pâtes et cartons de Jonquière (SNTTPCJ-CSN) et de la Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN). Hier, une rencontre a eu lieu avec le ministre de l'Économie Jacques Daoust, qui a confirmé sa volonté de participer. Le président du SNTTPCJ-CSN estime qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction. «Malgré le refus actuel de GP de vendre la cartonnerie, nous partageons avec le ministère l'idée qu'un ou des investisseurs sérieux pourraient faire changer leur décision.» Président de la FIM-CSN, Alain Lampron ajoute que tout doit être mis en marche afin de maintenir la pression sur la compagnie. Cette dernière partie s'effectuera par le biais de la pétition toujours en circulation pour inciter GP au dialogue, à de la vigilance pour éviter un démantèlement hâtif des installations et à des démarches politiques pour éviter la même situation à d'autres travailleurs.