Un cocktail météo s'abattra sur la région

De la neige, du grésil, du verglas, de la pluie et du froid intense devraient toucher la région en fin de semaine, entre jeudi soir et samedi. Selon Environnement Canada, ce cocktail météo rendra les conditions routières particulièrement difficiles pour les prochains jours.

Autant le Saguenay que le Lac-Saint-Jean seront touchés par ce système dépressionnaire, mais il devrait traverser le Lac-Saint-Jean en premier.

Selon les prévisions météorologiques, le tout devait débuter avec de la neige, au courant de la nuit de jeudi, pour le Lac-Saint-Jean, puis au petit matin de vendredi, pour le Saguenay, vers 6 h. « La neige tombera graduellement assez tôt vendredi matin. Par la suite, elle sera entremêlée de grésil, en matinée », a précisé le météorologue d’Environnement Canada, Bruno Marquis.

Il devrait y avoir cinq à dix centimètres de neige qui tomberont sur la région. « Certains secteurs, soit les plus au nord, auront peut-être jusqu’à 15 cm », a-t-il ajouté.

En après-midi vendredi, les précipitations se changeront en pluie verglaçante. L’expert s’attend à ce que cinq à six millimètres touchent la région. Il en tombera jusqu’à tant que le mercure monte, au-dessus du point de congélation, en soirée.

Au final, dans la nuit, le temps sera plus doux, et c’est avec de la pluie que devrait se conclure la journée de vendredi. Cinq à 10 millimètres de pluie sont attendus sur la région.

Le problème, c’est que le temps froid reviendra particulièrement rapidement, samedi, ce qui compliquera les déplacements routiers. « La chute de température sera très intense. Elle débutera samedi assez tôt, et on peut s’attendre à du refroidissement éolien assez élevé », a continué M. Marquis.

Le météorologue amateur Jimmy Desbiens, connu pour sa page Météo Chicoutimi, prévoit, dans un texte publié sur son site Internet, que les températures pourraient atteindre -12 degrés Celsius samedi et -25 degrés Celsius dimanche.

Prudence sur la route

Vendredi et samedi, les conditions routières seront particulièrement difficiles. « Je conseille d’éviter la route le plus possible vendredi et de reporter ses voyages à samedi. Les conditions seront plus clémentes là où les routes sont bien entretenues », a averti M. Marquis. Aux endroits où les routes sont moins entretenues, les conditions risquent d’être aussi difficiles que la veille. Des plaques de glace se formeront sur les zones mouillées, dans la journée de samedi.

Jimmy Desbiens, de Météo Chicoutimi, met en garde les utilisateurs de la route contre les dangers du vent. « Le vent va compliquer les déplacements sur l’ensemble du réseau routier, à compter de la nuit de jeudi à vendredi, puisqu’il va générer de la poudrerie avec des rafales de l’est pouvant atteindre 60 km/h », a-t-il écrit, sur son site Internet. Il prévoit que les vents auront une intensité pouvant atteindre 50 km/h samedi, pour finalement se calmer dimanche.

Ministère des Transports

Le ministère des Transports se dit fin prêt pour le passage de ce système dépressionnaire. Par voie de communiqué, il a avisé la population que tous les moyens seront utilisés pour limiter les accumulations de neige sur la chaussée, et pour appliquer rapidement les produits abrasifs et fondants nécessaires. « Par la suite, le ministère mettra en oeuvre les moyens appropriés afin que la chaussée soit dégagée de toute neige et glace, le plus rapidement possible », peut-on lire dans le message. Le ministère recommande aux usagers de la route d’adapter leur conduite et de reporter les déplacements non essentiels.

Des alertes sont en vigueur pour l’ensemble de la province.