La mairesse Josée Néron a remis un chèque de 3215 $ aux dirigeants de l’école Marguerite-Belley de Jonquière pour l’achat d’équipements sportifs, au grand plaisir de Lauréat Brassard, commissaire d’école, de Barbara Castonguay, directrice de l’école, de Daniel Simard, enseignant en éducation physique, et des élèves.

Un chèque de 3215 $ pour le sport

Les enfants de l’école Marguerite-Belley de Jonquière pourront compter au cours des prochains mois sur un tout nouveau terrain de jeu grâce à un chèque de 3215 $ de la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Cette dernière a participé à la 10e édition du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) et comme toutes les autres équipes inscrites, les participants devaient récolter des sommes d’argent pour venir en aide à des écoles élémentaires.

Josée Néron et l’équipe de Saguenay ont réussi à amasser 9650 $. La cycliste de la ville a pris la décision de remettre le montant à parts égales avec l’école jonquiéroise, mais aussi celle de Médéric-Gravel, de La Baie et des écoles Saint-Coeur de Marie et Saint-Antoine de Chicoutimi.

« J’avais dit à Pierre Lavoie que si j’étais élue à la mairie de Saguenay que je participerais au GDPL. Dès que j’ai été élue, il est venu me voir pour s’assurer que je serais au départ. J’ai donc voulu m’impliquer et je l’ai fait jusqu’au bout. »

« J’ai pris la décision de parrainer trois écoles. Je voulais redonner de mon côté et c’est ce que je fais aujourd’hui », indique Josée Néron, qui s’est adressé à tous les élèves de l’école élémentaire du boulevard Harvey, à Jonquière.

L’enseignant en éducation physique de l’école, Daniel Simard, a annoncé aux jeunes que des équipements sportifs seront achetés afin d’aménager un terrain de jeu dans la cour d’école. Des vélos seront aussi achetés.

La directrice de l’école, Barbara Castonguay, s’est dite très heureuse de ce don, qui est grandement apprécié. « Nous croyons que la pratique d’activités physiques est déterminante, non seulement d’un point de vue scolaire, mais aussi personnel. En ce sens, les élèves de l’école adressent un merci spécial à Mme Néron pour son implication au GDPL », de noter la directrice d’école.