L’une des activité du <em>bootcamp</em> consistait à sauver des victimes d’un écrasement d’avion et à les évacuer de la zone. Il faut être minimum six et au mieux huit pour porter une personne.
L’une des activité du <em>bootcamp</em> consistait à sauver des victimes d’un écrasement d’avion et à les évacuer de la zone. Il faut être minimum six et au mieux huit pour porter une personne.

Un bootcamp pour valoriser le leadership féminin

Solveig Beaupuy
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) a organisé mardi, pour la première fois, une journée bootcamp pour les participantes au programme Leadership au féminin. C’était l’occasion pour la vingtaine de jeunes femmes de mettre en application les compétences acquises pendant sept mois, notamment grâce à la simulation d’un accident aérien au parc Lambert, près de la Base militaire des Forces canadiennes de Bagotville.