Paméla Fradette et Michaël Lapointe, de Saint-David-de-Falardeau, ont remporté un lot d’un million de dollars à l’Extra.

Un billet gagnant de 1 M$... trempé dans un seau d’eau

La courte présence du billet gagnant Extra d’un million $ dans un seau d’eau contenant des produits nettoyants n’aura pas empêché le couple formé de Paméla Fradette et de Michaël Lapointe, de Saint-David-de-Falardeau, de toucher leur gros lot.

Jeudi, le couple, accompagné de ses trois enfants et de proches, était tout sourire lors de la présentation officielle par Loto-Québec, organisée à l’Hôtel Chicoutimi.

Mme Fradette a raconté qu’elle et son fiancé depuis sept ans achètent chaque semaine des billets de loterie, qu’elle dépose sur une tablette de fenêtre de la cuisine. « Je faisais le ménage lorsque le billet est tombé dans le seau d’eau avec du Pine-Sol. J’ai sorti le billet et constaté qu’il était pour le tirage du 2 août », a expliqué Mme Fradette.

Après avoir asséché le bout de papier gagnant, Mme Fradette a vérifié s’il était gagnant sur le site de Loto-Québec. « Dans les dix premières secondes, tu penses que tu imagines les chiffres et que tu te trompes de date. J’ai cru que j’avais halluciné. Je croyais que j’étais folle. J’étais en hyperventilation et l’un de mes enfants m’a dit de me calmer », a expliqué l’heureuse gagnante.

Après avoir informé certains membres de sa famille, la dame s’est donné comme mission de communiquer avec son conjoint, un travailleur en voirie forestière, qui travaille sur la Côte-Nord, à sept heures du domicile.

M. Lapointe raconte avoir reçu un message radio de son supérieur l’informant que son beau-père voulait lui parler, en précisant que «ce n’est pas urgent, mais c’est quand même urgent», le laissant plutôt pantois et intrigué. « J’ai appelé via un téléphone satellite et Paméla pleurait au bout du fil. J’ai pensé que le pire était arrivé, mais quand elle m’a dit qu’on était millionnaires, je lui ai dit: ‘‘Tu me niaises!’’ », témoigne M. Lapointe.

Garder les deux pieds sur terre

Les gagnants, parents de trois jeunes enfants, ont mentionné qu’ils entendent continuer à garder les deux pieds sur terre, bien conscients qu’avec un tel montant, ils doivent continuer à assumer les dépenses courantes.

Le premier projet en vue est de concrétiser le mariage promis et d’effectuer des placements afin d’assurer le paiement des études des trois enfants. « On conserve la maison et on va faire des rénovations, mais je ne crois pas que ce sera moi qui les ferai. Je vais conserver mon emploi, mais plus question d’aller travailler dans des secteurs éloignés», a témoigné M. Lapointe.

Puis, à la blague, il a ajouté: «On va peut-être aller faire un tour à Shipshaw (qui se trouve qu'à quelques kilomètres), si on en a les moyens.»

Le propriétaire du commerce ayant distribué le billet gagnant, Germain Blackburn, propriétaire du Marché Falardeau, a déclaré connaître les deux membres du couple, mais ne savait pas qu’ils étaient conjoints. Il a indiqué que les deux sont de grands bénévoles pour le Club Optimiste.

M. Blackburn n’en est pas à la vente de son premier billet gagnant puisqu’il y a tout juste un mois, un gagnant de 500 000 $ a été déclaré à l’Intermarché de Saint-Honoré, dont il est aussi propriétaire.

Malgré son gain important, le couple a mentionné qu’il entend tout de même conserver l’habitude d’acheter des billets de loterie, au cas où la chance leur sourirait de nouveau.