Le Quotidien
Devant plusieurs boîtes vides, la coordonnatrice à la Moisson d’Alma, Annie-Claude Tremblay, espère récolter des denrées non périssables.
Devant plusieurs boîtes vides, la coordonnatrice à la Moisson d’Alma, Annie-Claude Tremblay, espère récolter des denrées non périssables.

Un besoin criant de denrées à la Moisson d'Alma

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Les jours à venir pourraient bien être critiques pour la clientèle de la Moisson d’Alma, dont les réserves affichent un taux dramatiquement bas. La collecte annuelle réalisée au cours des dernières semaines n’a pas permis d’obtenir les résultats escomptés, alors que les denrées obtenues sont six fois moins élevées que par le passé.