Un athlète s’effondre en plein marathon

Le programme de la journée de Josée Gagnon a été dramatiquement chamboulé, dimanche, à Montréal. La Saguenéenne, qui est bien connue pour son implication dans les Clowns thérapeutiques Saguenay, a en effet été témoin d’un arrêt cardio-respiratoire d’un jeune homme qui prenait part au Marathon de Montréal.

Sur sa page Facebook, elle raconte qu’elle se trouvait à Montréal et avait un rendez-vous prévu le dimanche matin. Étant en avance, elle en profite pour aller voir les coureurs du Marathon de Montréal qui passent tout près. Mais voilà qu’en une fraction de seconde, un jeune homme s’effondre devant elle. « Sa tête frappe le sol. Je cours pour l’aider. Une policière appelle une ambulance. Il est perdu. Son rythme cardiaque est horrible. Il n’a plus de pouls. Il devient bleu. »

Elle l’incite à rester conscient, en lui disant que l’ambulance est en route. D’autres personnes se sont jointes à elle et elles se sont relayées pour lui faire des massages cardiaques et prendre soin de lui. « Aucune police n’a de masque défibrillateur », déplore celle qui a été prise d’une crise de panique après l’intervention. Lorsque les pompiers arrivent finalement, Mme Gagnon craint qu’il ne soit trop tard, le jeune homme étant dans un état critique. Au bulletin régional de Radio-Canada de 18 h, dimanche soir, le jeune homme était toujours dans un état critique.