Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier,

Un appel d’offres malgré 2M$ en plus

Même si le financement n’est pas encore complété en raison d’un dépassement de coûts, le projet de construction du Complexe sportif Aquagym de Dolbeau-Mistassini vient de franchir une étape importante alors que la municipalité a publié lundi l’appel d’offres pour la conception, la construction et la mise en service du nouveau bâtiment selon un concept « clé en main ».

En entrevue, le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, a mentionné que le projet évalué à l’origine à 13,2 M $ a connu une augmentation substantielle de coûts de 2 M $ à la suite de la réalisation de tests de sol qui obligent la municipalité à revoir la méthode de financement. Le rapport d’expertise géotechnique des sols a révélé la présence de copeaux de bois enfouis sur le site à une profondeur de 1,2 à quatre mètres. Un volume approximatif de 5000 mètres cubes de copeaux devra être excavé, ce qui explique en grande partie la hausse, explique le maire Cloutier. La présence d’un tel volume de copeaux s’explique par la présence dans le passé d’une réserve de copeaux industrielle.

Interrogé sur la décision de lancer l’appel d’offres alors que le financement n’est pas complètement attaché, M. Cloutier a mentionné que des discussions ont eu lieu avec le bureau du premier ministre Couillard qui se serait montré ouvert à revoir le financement.

Soulignons qu’en vertu du montage financier actuel, une somme de 4,4 M $ a été obtenue du fédéral via le programme d’aide financière Fonds chantiers Canada-Québec, volet Fonds des petites collectivités. Une subvention à parts égales est attendue de Québec tandis que 3,4 M $ proviendront d’une campagne de financement populaire, de la poche des Dolmissois et de la MRC, cette dernière n’ayant pas encore confirmé de montant.

Québec est sollicité de nouveau pour financer les 2 millions supplémentaires.

Échéance 2020-2021
Dans le document fort détaillé publié, la Ville prévoit un nouveau complexe comprenant un bassin aquatique principal de six couloirs, un bassin aquatique récréatif, une palestre de gymnastique, des salles polyvalentes, des bureaux ainsi que le réaménagement du casse-croûte.

L’entrepreneur choisi devra procéder à la démolition du hall d’entrée et de la piscine actuelle, dont le terrain sera converti en stationnement. La Ville prévoit la construction de gradins à la piscine pouvant recevoir 200 spectateurs. Une zone publique comprenant des tables et des chaises intégrerait un espace central avec des vues sur les plateaux sportifs.

Parmi les détails de l’aménagement, l’entrepreneur devra prévoir un espace pour mettre en valeur plusieurs artéfacts et souvenirs comme des photographies, plaques et boîtiers relatant l’histoire des Castors de Dolbeau. Ces objets sont présentement exposés dans la section bar du restaurant à démolir.

Le bois
Même si le projet exclut l’utilisation du bois sur le revêtement extérieur du futur immeuble, le maire Cloutier a mentionné que tous les efforts seraient déployés pour mettre en valeur ce matériau qui constitue un poumon économique de la municipalité. De façon générale, l’entrepreneur désigné devra concevoir un projet écoénergétique dans un souci de récupération et d’utilisation de l’énergie optimale réduisant les coûts d’exploitation en réutilisant, par exemple, une partie des rejets de chaleur de l’aréna.

L’appel d’offres prévoit le dépôt des propositions en janvier 2019. Le maire Cloutier souhaiterait la réalisation du projet pour 2020-2021.