Des milliers d’ouvertures ont été enregistrées sur le territoire de Saguenay.

Uber intéresse à Saguenay

Des milliers de résidants du Saguenay ont ouvert l’application Uber au cours de la dernière année. Ces données poussent à croire que le service serait utilisé sur le territoire.

Uber a rendu publiques les cartes de répartitions conçues par ses ingénieurs. Dès qu’une personne se trouvant en dehors d’une zone desservie par Uber ouvre l’application, un point est automatiquement ajouté à la carte à l’endroit précis où l’application a été ouverte.

Sur la carte du Saguenay, des milliers d’ouvertures ont été enregistrées au cours de la dernière année. On peut notamment y apercevoir des sites névralgiques, comme l’Université du Québec à Chicoutimi, l’hôpital de Chicoutimi, le Cégep de Chicoutimi et le Faubourg Sagamie (Delta Saguenay). Lorsqu’une personne ouvre l’application, un message informant que le service n’est pas disponible sur le territoire est partagé à l’internaute.

Rappelons que Québec a mis sur pied un projet pilote, permettant aux chauffeurs d’Uber de rouler en toute légalité, à Montréal, à Québec et à Gatineau, exclusivement. Ce projet pilote a été reconduit pour une troisième année, l’automne dernier, au grand dam de l’industrie du taxi. Le projet pilote devait prendre fin le 14 octobre 2018. Sa prolongation d’une année vise à permettre la collecte et l’analyse d’informations additionnelles sur les services offerts par Uber, de même qu’à poursuivre l’étude des impacts sur les services de transport par taxi.