Trois rivières sous surveillance

Trois rivières de la région sont sous surveillance en raison de la crue des eaux. La petite rivière Péribonka, la rivière Chicoutimi et la rivière Ouiatchouan ont toutes trois atteint un niveau plus élevé que la normale, bien que la situation ne soit pas alarmante pour le moment.
« On dispose encore d'une marge de manoeuvre pour les trois rivières. Mais avec les précipitations attendues au cours des prochains jours et la fonte des neiges, le risque d'inondation est à la hausse », explique Thomas Blanchet, porte-parole de la Sécurité civile. 
Le niveau des trois rivières se situe tout de même en dessous du seuil d'inondation mineure. 
« Aucun dégât n'est répertorié pour le moment, affirme-t-il. Reste à voir comment la pluie et la fonte vont se traduire sur le terrain. »
La petite rivière Péribonka et la rivière Ouiatchouan affichent toutes deux une tendance de leur niveau à la hausse. 
Le niveau de la rivière Chicoutimi tend pour sa part à baisser.
Avril sous la pluie et la neige
Le mois d'avril a été marqué par de nombreuses précipitations dans la région et ailleurs au Québec. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a reçu de bonnes quantités de neige, tout comme les régions de Charlevoix et de la Côte-Nord. Selon Environnement Canada, des accumulations entre 30 et 65 cm ont été enregistrées par endroits. Plusieurs régions de la province ont aussi compté un nombre de jours avec précipitations plus élevé que la normale et une quantité de précipitations pouvant aller jusqu'au double des moyennes mensuelles habituellement enregistrées. Certaines stations ont battu des records locaux en terme de précipitations. Montréal a notamment établi un nouveau record pour les mois de janvier à avril, cumulant 293 mm de pluie. Le début du mois de mai s'annonce quant à lui tout aussi pluvieux. Selon Environnement Canada, si une quantité normale de pluie tombe en mai, le printemps 2017 (mars, avril, mai) se classera parmi les cinq plus pluvieux dans le sud de la province.
Le Lac monte
(Pascal Girard) - Quelque 10 mm de pluie sont tombés la semaine dernière et environ 15 mm de pluie étaient annoncés d'ici la fin de la journée mardi, a mentionné le bulletin À prop'EAU Express publié par Rio Tinto. À plus long terme, 25 mm de pluie supplémentaires sont prévus à la fin de la semaine. Le niveau du lac Saint-Jean poursuit actuellement une remontée à un rythme rapide. Ainsi, le niveau atteint 8,47 pieds. Le rythme de montée s'est accéléré par rapport à la semaine dernière avec cinq pouces par jour. La vitesse était auparavant de trois pouces par jour. Le relevé de neige réalisé en fin de semaine montre un couvert de neige encore important en amont. Ces conditions météo (couvert de neige, précipitations à venir) devraient contribuer à faire monter les apports naturels, estime la multinationale de l'aluminium. Les équipes d'Énergie électrique sont mobilisées et se préparent à accueillir la crue de façon sécuritaire depuis plusieurs semaines déjà. En raison des conditions météo, la situation est suivie de près.