Trois remises ont été incendiées à Chicoutimi. Le feu s'est également propagé à une piscine, mais la résidence a été épargné.

Trois remises incendiées, la police enquête

Trois remises ont été incendiées, ce week-end, dans le quartier des Écrivains de Chicoutimi. Le feu s'est également propagé à la piscine d'une résidence et des vitres d'une maison ont éclaté sous l'effet de la chaleur. Le dossier a été transféré aux policiers de la Sécurité publique de Saguenay, puisqu'il pourrait s'agir d'un incendie criminel.
Les événements se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi. Selon une résidante rencontrée sur les lieux, dimanche, le feu s'est déclaré vers 2h du matin. «Heureusement, ce n'est pas tout le monde qui dormait alors les pompiers ont été appelés rapidement. Une chance, car je demeure dans le sous-sol de la résidence de mon fils et les vitres de mon logement ont éclaté. Je ne sais pas si j'aurais pu sortir de là si le feu s'était propagé davantage», a indiqué la dame, qui avoue être inquiète de la situation. «C'est assez tannant. C'est même épeurant», a laissé tomber la dame.
Le feu aurait pris naissance dans l'une des trois remises situées sur la rue Colette. Rapidement, le brasier s'est intensifié et les flammes se sont propagées à la piscine, puis à l'autre remise située à proximité. Une troisième remise a également été touchée sur un terrain voisin.
Selon le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay, Francis Desjardins, deux casernes ont été dépêchées sur les lieux et l'extinction s'est faite assez rapidement, limitant les dégâts. Heureusement, personne n'a été blessé et les résidences principales ont été épargnées.
Pour ce qui est de la cause de l'incendie, le chef aux opérations a indiqué que l'enquête avait été transférée à la Sécurité publique, puisqu'il y a des raisons de croire que le feu ait été allumé par une main criminelle.