Le Quotidien
Entourant Richard Bouchard et Valérie Turcotte, de l’ÉNAM et de Cause pour la cause, les représentants du Havre du Fjord et du Juvénat de Desbiens avaient le sourire facile, mardi avant-midi. Leurs organismes ont été appuyés par la fondation à hauteur de 69 000 $.
Entourant Richard Bouchard et Valérie Turcotte, de l’ÉNAM et de Cause pour la cause, les représentants du Havre du Fjord et du Juvénat de Desbiens avaient le sourire facile, mardi avant-midi. Leurs organismes ont été appuyés par la fondation à hauteur de 69 000 $.

Trois groupes du Saguenay-Lac-Saint-Jean aidés par Cause pour la cause

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Hôte de la conférence de presse convoquée par le fonds communautaire Bell Cause pour la cause, mardi avant-midi, l’École nationale d’apprentissage par la marionnette (ÉNAM) avait mis les petits plats dans les grands afin de souligner l’importance de cet événement. L’un de ses ateliers aménagés sur la rue Racine, au centre-ville de Chicoutimi, était plein comme un œuf. En plus des élèves participants et des invités, des marionnettes de dimensions variées, certaines de taille humaine, semblaient partager la joie découlant de l’annonce effectuée à cette occasion.