Les centres de services Desjardins de Lac-à-la-Croix, Desbiens et Hébertville-Station (sur la photo) fermeront leurs portes en septembre.

Trois centres Desjardins fermeront au Lac-Saint-Jean

Quelques municipalités de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est se retrouvent devant une autre perte de services alors que des centres de services Desjardins seront fermés au courant des prochains mois. Les municipalités de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix (secteur Lac-à-la-Croix), Hébertville-Station et Desbiens sont touchées par cette décision.

Les dirigeants de la Caisse des Cinq-Cantons ont rencontré les citoyens des municipalités concernées, la semaine dernière, afin de leur annoncer la fermeture prévue le vendredi 7 septembre. Une mince consolation les attend alors que les guichets seront maintenus. Le directeur de la Caisse des Cinq-Cantons, Sylvain Lemay, explique que 97,4 % des transactions sont faites en dehors des comptoirs-services.

Plusieurs mesures atténuantes sont prévues afin de faciliter la transition. De la formation, de l’accompagnement ainsi qu’un service de transport sont, notamment, offerts. Par ailleurs, la caisse mobile sera présente à compter du lundi 10 septembre afin d’appuyer les membres dans ce changement.

Il reste peu de trace du passage de Desjardins dans cet édifice de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. La coopérative était locataire de l’immeuble qui appartient à un promoteur de Montréal. Depuis plusieurs années, une vingtaine d’employés de la Fédération y travaillaient. Les derniers employés ont été relocalisés au centre de perception de Jonquière.

Des services complets seront toujours offerts à Métabetchouan, Saint-Gédéon, Saint-Bruno ainsi qu’Hébertville. Questionné quant aux pertes d’emploi qu’engendre cette décision, Sylvain Lemay évalue cela à l’équivalent d’un poste.

Malgré ces fermetures de centres de services, les guichets automatiques seront maintenus. D’ailleurs, le remplacement de ceux-ci par une nouvelle génération est prévu à compter du mois de novembre. Les nouveaux guichets auront une durée de vie d’environ une dizaine d’années.

Aucune décision pour Alma
Aucune décision n’a encore été prise quant au sort réservé aux centres de services de la Caisse populaire d’Alma. Le conseil d’administration se penche sur l’utilisation qui en est faite alors que les statistiques sont actuellement évaluées. Les maires des différentes municipalités seront inclus au processus décisionnel. La décision finale devrait être connue à l’automne.

Autres fermetures au Lac-Saint-Jean
Les fermetures prévues en septembre s’ajoutent à d’autres réalisées, ailleurs dans la région, au printemps. Au début du mois de mai, la Caisse Desjardins du Nord du Lac-Saint-Jean a fait part de son intention de mettre fin au service comptoir de quatre de ses points de services. Ainsi, depuis juin, les caisses de Saint-Augustin, Saint-Ludger-de-Milot, Mistassini et Saint-Eugène-d’Argentenay n’offrent plus de services au comptoir.