Une quarantaine de professionnels en droit forment l’équipe Trivium au Saguenay–Lac-Saint-Jean.
Une quarantaine de professionnels en droit forment l’équipe Trivium au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Trivium s'implante à Saguenay 

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Un nouveau joueur majeur en droit voit le jour à Saguenay.

L’étude Claveau, Gauthier & Gagnon, fondée en 1948 à Chicoutimi, et le bureau d’avocats LEGALIS, de Jonquière, se joignent à Trivium, un cabinet québécois implanté dans plusieurs régions.

L’équipe régionale sera bien plus qu’un point de service. Le notaire Hubert Claveau et l’avocat David-Alexandre Aubé deviennent associés de la firme, laquelle compte une centaine de professionnels. Et le poste de directeur général adjoint du cabinet, occupé par Jean Briand, est basé à Saguenay.

« C’est un grand jour pour moi », lance d’emblée Hubert Claveau, bien connu dans le milieu et qui a signé récemment son 32 000e contrat.

« On a fait 72 ans de notariat et là, on s’en va vers la 3e génération. Et la relève, dans le contexte des besoins de la clientèle actuelle, du développement des affaires, ça devait passer irrémédiablement par un bureau de notaires et d’avocats. On n’est plus seulement un bureau de notaires local. On est maintenant un bureau d’avocats, notaires et conseillers d’envergure nationale, avec des bureaux régionaux à plusieurs endroits, dont Laval, Saint-Jérôme, Jonquière », ajoute M. Claveau, associé au cabinet Trivium.

Le notaire Hubert Claveau et l’avocat David-Alexandre Aubé (à droite) font maintenant partie des huit associés de la firme québécoise Trivium. À gauche, le directeur général adjoint du cabinet, Jean Briand, et le cofondateur et associé Marc-Antoine Cloutier.

LEGALIS, de Jonquière, a aussi sauté sur l’opportunité pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle. « En se regroupant ainsi, on ajoute beaucoup de profondeur à notre équipe. Ce qui fait en sorte qu’on peut maintenant desservir dans tous les domaines du droit. Ici, nous avions déjà une équipe spécialisée en droit des affaires et en droit public, qui sera mise à contribution partout au Québec », indique David-Alexandre Aubé, qui fait maintenant partie des huit associés du cabinet Trivium.

Depuis sa création, le cabinet québécois représente et conseille de nombreuses PME et grandes entreprises, municipalités, associations et particuliers dans des domaines variés. L’ajout d’un bureau de notaires reconnu permet d’offrir un service plus complet.

« On a déjà des dossiers qui entrent de notre bannière. C’est donc exceptionnel. Parce qu’ici, on a une expertise, dont en droit immobilier, qui est maintenant au service de tous nos clients québécois », pointe le notaire Hubert Claveau, ajoutant que la firme est actuellement en période de recrutement.

La création de bureaux à Saguenay faisait partie des plans de Trivium depuis quelque temps.

« Lorsqu’on a fondé Trivium, nous avions deux objectifs : être un cabinet d’importance régionale implanté dans plusieurs régions du Québec et diversifier les types de professionnels avec lesquels on travaille pour être davantage multidisciplinaires dans notre approche. On fait le premier pas aujourd’hui en intégrant le premier bureau de notaires », raconte Marc-Antoine Cloutier, associé et un des fondateurs de la firme.

« La vie a fait en sorte qu’on s’est rencontrés à un moment où on aspirait tous à la même chose. On est heureux d’ajouter deux nouveaux associés et maintenant, l’expertise saguenéenne est au service de tous nos clients du Québec. »