Contenu commandité
Travail et candidature
Enseignant de profession, Jocelyn Fradette est également conseiller municipal à Alma.

Jocelyn Fradette : rien à perdre, tout à gagner

Enseignant depuis 27 ans, Jocelyn Fradette n’en est pas à sa première expérience de campagne électorale. Celui qui touche pour la première fois au palier fédéral à titre de candidat conservateur a déjà, par le passé, flirté avec les autres niveaux politiques.

Il a fait campagne une première fois en 2002 en se présentant aux élections provinciales sous la bannière de l’ADQ et perdant, par quelques centaines de votes, derrière le candidat péquiste Stéphan Tremblay.

Il a par la suite fait le saut en politique municipale en 2005. Remportant les élections de district #2 Isle-Maligne Albert-Naud, il a été réélu par acclamation en 2009, 2013 et 2017.

À l’aube de la rentrée scolaire, Jocelyn Fradette compte reprendre son travail d’enseignant en mathématiques en secondaire 1 et 2, pour le programme sport-études du Pavillon Wilbrod-Dufour. Il se retirera, peu à peu, de son poste dès le déclenchement des élections. Le candidat conservateur dans Lac-Saint-Jean n’a pas encore idée s’il le fera complètement ou seulement en partie.

« Ce n’est pas un emploi de 8 à 4, qui doit être réalisé au complet. Je peux cibler des moments pour me faire remplacer », souligne-t-il.

Le plan de match est similaire pour son rôle de conseiller municipal, qu’il n’a pas l’intention de mettre sur pause pendant la campagne électorale. Jocelyn Fradette continuera de participer aux réunions du comité plénier qui permettent aux élus de prendre connaissance des dossiers et d’en débattre. « Si on a des discussions en lien avec le fédéral, je devrai quitter la table », précise celui qui rappelle aux citoyens de son quartier son engagement municipal.

En revanche, il avoue que sa présence sur le terrain l’empêchera d’assister aux séances ordinaires du conseil municipal. Siégeant également au conseil de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, il risque également de s’absenter d’une ou deux séances publiques.

En cas de défaite, Jocelyn Fradette reprendra l’enseignement et poursuivra son mandat de conseiller municipal du district Isle-Maligne Albert-Naud.

Questionné quant au caractère opportuniste de sa démarche, celui-ci répond qu’il n’est pas « le premier conseiller à faire un essai vers un autre palier politique ». Ce qu’il désire, « c’est d’agrandir son territoire et d’en faire plus ».