Le Quotidien

Traumatismes physiques: risque de mortalité plus élevé en milieu rural

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Le risque de mortalité des personnes victimes de traumatismes physiques soignées en milieu rural est trois fois plus élevé qu’en ville. Les données de 26 hôpitaux situés dans des agglomérations de moins de 15 000 habitants, dont celui de Dolbeau-Mistassini, et de 33 centres de traumatologie urbains, dont Chicoutimi, Alma et Roberval, ont été analysées par des chercheurs de l’Université Laval.