Jean-Pierre Blackburn

Transport en commun: Blackburn va sonder la population

Dans l’éventualité où il obtient la confiance des électeurs le 5 novembre, Jean-Pierre Blackburn entend inviter la population à se pencher sur la question de la gratuité du transport en commun, par le biais d’une consultation populaire.

Le candidat à la mairie de Saguenay se dit en faveur de la gratuité du service, ajoutant qu’il faut trouver une solution afin d’augmenter le nombre d’utilisateurs à la Société de transport du Saguenay (STS). «Ensemble, nous payons plus de 15 millions $ par année et le nombre d’usagers continue d’être à la baisse», a exprimé Jean-Pierre Blackburn, en se basant sur le budget de 2015, évalué à 24 millions $.

«En augmentant les tarifs de deux pour cent, on note une diminution de l’achalandage d’un pour cent. Où cela nous mènera-t-il?», s’est questionné le candidat indépendant, en profitant pour faire un lien avec l’annonce de son adversaire, Dominic Gagnon, qui promet la gratuité du transport en commun pour les aînés.

«Pour certains, on doit envisager la gratuité du service à un certain groupe de personnes, parfois de façon discriminatoire», a-t-il lancé.
Jean-Pierre Blackburn a annoncé son nouvel engagement en conférence de presse vendredi. Il était accompagné de l’ancien directeur général de la STS, Jacques Munger. Ce dernier est bien placé pour faire un constat de la situation, impliqué dans ce service municipal depuis 1988, appelé CITS avant la fusion de 2002.

Refonte complète à venir?

Avec un réseau qui a été configuré en 1980 et ajusté à chacune des décennies, les besoins changent pour les utilisateurs de la STS. La prochaine administration municipale pourrait être fixée sur les modifications à apporter grâce à l’Enquête origine-destination, qui évalue la provenance et la destination de chaque usager de la route. La finalité de cette enquête est toutefois encore inconnue.

«Il n’y a rien de latent, mais il faut moderniser le réseau, a soutenu Jacques Munger. La gratuité doit faire partie du questionnement pour être capable de voir si on ne pourrait pas donner un nouveau souffle au service et trouver une façon de mieux utiliser les infrastructures.»
S’il est élu à titre de maire de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn va préparer, en collaboration avec la STS, une proposition complète sous forme de question référendaire. Les citoyens seront ensuite appelés à se prononcer.

«C’est un changement majeur que nous nous apprêtons à vouloir faire, je pense que la population doit être consultée et elle mérite de se prononcer», a-t-il fait savoir.
En 2015, 11 millions $ du budget pour le transport en commun étaient perçus à partir des taxes et 4,4 millions provenaient des droits de passage des utilisateurs. Jean-Pierre Blackburn prévoit déposer un plan d’affaires pour pallier ces sommes en moins, bien entendu si les citoyens se prononcent en faveur de la gratuité du transport en commun.