Les convives étaient accueillis dans la salle de banquet du Delta de Jonquière par les musiciens de l’Harmonie Saguenay, dimanche, lors d’un dîner offert par l’hôtel à plus de 650 personnes dans le besoin.

Traités comme des rois

Plus de 650 personnes dans le besoin ont reçu un traitement d’honneur, dimanche, à l’occasion d’un dîner offert par l’hôtel Delta Saguenay. Il s’agit d’un record de participation pour l’événement lancé il y a quelques années.

Filet de porc, soupe, bars à salades, à desserts et à bonbons étaient proposés aux convives, qui étaient accueillis dans la salle de banquet de l’hôtel arvidien par la musique de l’Harmonie Saguenay. 

Jeux gonflables et barbe à papa étaient proposés aux enfants dans une salle adjacente. Des mascottes de La Pat’Patrouille et plusieurs membres des Fous du roi animaient les lieux au grand plaisir des jeunes.

Le dîner offert gratuitement a été organisé grâce à l’implication bénévole d’une quarantaine d’employés du Delta et d’une dizaine de partenaires et fournisseurs.

Tous mettaient la main à la pâte pour assurer le succès de l’événement. Le nouveau copropriétaire Laval Boulianne aidait à desservir les tables, tout en échangeant avec les personnes sur place.

M. Boulianne se réjouissait de la participation à l’événement, lui qui fait partie des trois actionnaires régionaux, avec Donald Brisson et le Fonds de solidarité de la FTQ, qui ont repris en septembre les rênes du Delta, bannière de Marriott.

Croissance constante

L’événement croît année après année depuis la première édition qui avait attiré quelque 150 personnes. « Au début, les gens étaient gênés, car entrer dans la grande salle avec l’orchestre, c’est certain que ça peut être intimidant. Il fallait entrer dans le cercle de confiance des gens et des organismes. Ils se sont familiarisés avec nous, et ça leur a permis de voir qu’on faisait ça pour une bonne cause », a expliqué en entrevue Olivier Fortin-Tremblay, directeur des ventes de l’hôtel.

Les invitations au dîner sont transmises en majorité dans les secteurs de Saint-Jean-Eudes, de Saint-Raphaël et de Kénogami, via les soupes populaires, la Saint-Vincent de Paul et les organismes communautaires du secteur.

« L’idée d’organiser cet événement nous est venue naturellement. On voulait aider les gens dans le besoin », a exprimé M. Fortin-Tremblay. Les préparatifs de l’événement débutent dès le mois de novembre, a ajouté celui qui tenait à souligner que l’organisation de l’événement est avant tout le résultat d’un travail d’équipe.

Laval Boulianne, copropriétaire de l’hôtel Delta de Jonquière, pose ici avec quelques-uns des 40 employés de l’établissement qui ont participé bénévolement à l’organisation du dîner.