Les plongeurs ont poursuivi les recherches dans le secteur d’Alma, dans la baie des Boudreault et la baie des Jean, lundi.

Tragédie au Lac-Saint-Jean: un drone sous-marin en appui aux plongeurs

Un drone sous-marin est venu prêter main-forte, lundi, aux dizaines de plongeurs, cartographes, pilotes d’hélicoptère, policiers en motoneige et en motomarine, pour retracer les deux derniers motoneigistes disparus.

Deux motoneigistes manquent toujours à l’appel après que le groupe composé de huit Français et d’un guide québécois ait quitté les sentiers balisés à Saint-Henri-de-Taillon pour se retrouver sur le lac Saint-Jean, mardi dernier.

Les plongeurs peuvent rester dans l’eau pendant près de 50 minutes.

Lundi, les recherches se sont déplacées du côté d’Alma, dans la baie des Boudreault. Le sous-marin téléguidé, appartenant à l’Agence des services frontaliers du Canada, a plongé dans cette baie pour sillonner les coins plus dangereux pour les plongeurs.

« Le sous-marin, c’est une nouvelle approche. Notre partenaire, l’agence, nous offre cette collaboration. Cet appareil nous permet de faire un travail dans des endroits plus périlleux », précise Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La technologie est venue prêter main-forte aux policiers, lundi. Un drone sous-marin permet de chercher dans des zones plus risquées ou étroites.

Les plongeurs ont également participé activement aux recherches, en ce sixième jour d’opérations. À tour de rôle, les membres de cette équipe d’élite ont nagé dans les eaux froides de la rivière Grande Décharge, dans les secteurs de la baie des Boudreault et la baie des Jean. Un plongeur à la fois saute à l’eau et chacun n’y demeure pas plus de 50 minutes.

Les recherches se poursuivront mardi matin. « Notre expert en recherche nous avait indiqué certains points névralgiques à vérifier. On a fait quelques-uns de ces points. Ce qui prend un certain temps, avec les conditions hivernales. Mardi, nous allons rétablir certaines priorités et reprendre le travail », mentionne M. Beaulieu.

Une nouvelle affiche de signalisation a été ajoutée dans le sentier de motoneige, du secteur de la Pointe-Taillon, lundi. Une flèche annonçait déjà la sortie du sentier vers la gauche, plusieurs mètres avant. Mais une pancarte a été ajoutée dans le virage même.