La coordonnatrice de l’organisme Loge m’entraide, Sonia Côté

Tous les partis politiques présents

Une trentaine de personnes ont répondu à l’appel de la coordonnatrice de l’organisme Loge m’entraide, Sonia Côté, lundi soir, en participant à une marche visant à mettre en lumière les problèmes de logement à Saguenay.

L’activité, qui se tenait en marge de la grande marche du FRAPRU, laquelle se déroule entre Québec et Ottawa depuis le 2 septembre, a été l’occasion d’allumer une lanterne géante réalisée par l’artiste Claude Majeau.

Des œuvres du genre ont été conçues pour d’autres villes du Québec. « Sur toutes les lanternes sont représentées l’isolement, la discrimination, les problèmes de santé, de vermines, des logements en mauvais état, des maisons-valises, des sacs de couchage démontrant la difficulté de conserver un logement de qualité quand on est pauvre », a déclaré l’artiste, qui a pris part à la marche.

Une trentaine de personnes ont participé à une marche à la lanterne, lundi soir, afin de sensibiliser la population à l’importance d’offrir des logements de qualité aux locataires appauvris. L’activité était organisée par Loge m’entraide.

Sonia Côté a pour sa part rappelé que plus de 450 000 ménages locataires au Québec consacrent plus de 30 pour cent de leur revenu pour se loger, dont environ 7500 à Saguenay et 1300 à Alma. « C’est intolérable que, pour se loger, ces ménages locataires doivent couper dans leurs autres besoins essentiels. Comment ne pas s’indigner devant leur misère humaine et économique vécue mois après mois, année après année parce qu’ils n’arrivent tout simplement pas à obtenir un logement social pour être logés dignement », a martelé la coordonnatrice, avant d’entonner des chansons dans un mégaphone.

Sonia Côté s’est réjouie de voir que tous les partis politiques actuellement en campagne électorale ont répondu présents. Sylvain Gaudreault et Marie-Annick Fortin du Parti québécois, Marie-Francine Bienvenue et Pierre Dostie de Québec Solidaire, Marie-Josée Morency du Parti libéral et Andrée Laforest de la Coalition avenir Québec ont tous marché la distance séparant le bureau de Loge m’entraide à la Place du Citoyen, sur la rue Racine. Sonia Côté a toutefois déploré l’absence de Josée Néron et d’autres membres du conseil municipal.