Tourisme Dolbeau-Mistassini est créé

Officiellement créé, Tourisme Dolbeau-Mistassini aura la responsabilité de développer, structurer et promouvoir cette industrie à l'échelle de la province.
Mardi soir avait lieu l'assemblée de fondation. Marjolaine Doucet, qui travaille à la chocolaterie des Pères trappistes, a été nommée à la présidence de l'organisme. Elle sera épaulée d'Audrey Rousseau représentant le milieu du tourisme d'affaires, de Dominique Saint-Pierre de la Chambre de commerce et de Sylvain Gagnon, de Ferlac. Les élus Claire Néron, Rémi Rousseau et Richard Hébert complètent le conseil d'administration.
«La première étape est faite. Il reste maintenant à mettre ça sur pied. Une rencontre pour structurer Tourisme Dolbeau-Mistassini aura lieu bientôt. L'organisme aura le mandat de planifier, développer et coordonner les actions touristiques de la municipalité. Ça fait quinze ans qu'on en parlait, nous l'avons finalement mis en place», a commenté le maire Richard Hébert.
Une des responsabilités de Tourisme Dolbeau-Mistassini sera de gérer les deux campings de la localité. L'organisme a rapatrié cette responsabilité qui avait été confiée à la Société de gestion environnementale.
Le budget de démarrage n'est pas encore connu. Il le sera lors du dévoilement du budget 2007 de la municipalité. Des employés seront embauchés. Ceux qui travaillaient pour les campings conserveront leur emploi.
Par ailleurs, l'organisme veillera à la promotion des sites touristiques de la municipalité tout en s'arrimant aux organismes déjà existants, dont Destination Lac-Saint-Jean et Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Ultimement, Richard Hébert veut que Tourisme Dolbeau-Mistassini fasse de la municipalité la capitale mondiale du bleuet sauvage.