Tourisme Autochtone Québec revoit sa stratégie de marketing

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
L’actuelle crise sanitaire et son incidence sur le tourisme international ont forcé Tourisme Autochtone Québec à revoir sa stratégie marketing pour l’actuelle saison. L’association touristique a créé une campagne invitant les Québécois à découvrir les différentes nations autochtones de la province.

« Cet été, on a dû changer notre tactique de marketing, qui est normalement axée à l’international, notamment auprès des Français et des Allemands. Avec la COVID-19, on a eu l’opportunité de faire une campagne auprès des gens d’ici », indique le conseiller marketing de Tourisme Autochtone Québec, Andrew Germain. 

À LIRE AUSSI : Musée amérindien de Mashteuiatsh, les visiteurs au rendez-vous

La clientèle du tourisme autochtone est, de manière générale, composée en parts égales de touristes provenant de l’international et de Québécois. 

Devant l’absence de clientèle provenant de l’extérieur du pays, l’association touristique dédiée au tourisme autochtone québécois a créé une campagne de sensibilisation à l’intérieur des limites de la province. 

Andrew Germain explique que la campagne « Donne une saveur autochtone à tes vacances » rappelle aux Québécois que « peu importe leurs destinations ou régions choisies, ils peuvent donner une saveur autochtone à leurs vacances ».

Le conseiller marketing de Tourisme Autochtone Québec souligne que le Musée amérindien de Mashteuiatsh s’en tire plutôt bien malgré la situation. Il attribue cela, en partie, à la popularité du Passeport Attraits, lequel permet de visiter le Zoo sauvage de Saint-Félicien, le Village historique de Val-Jalbert, le Parc de la Caverne du Trou de la Fée et le Musée amérindien de Mashteuiatsh en économisant près de 40 % sur le tarif régulier. 

En revanche, M. Germain confirme que la situation n’est pas aussi facile pour d’autres membres de l’association touristique autochtone.

+

LE TOURISME AUTOCHTONE EN CHIFFRES

4083 emplois générés au Québec

394 000 $ de chiffre d’affaires des entreprises, en moyenne

169 M$ en retombées économiques

Les visiteurs français (63%) et allemands (47%) sont les plus susceptibles de s’intéresser aux expériences touristiques autochtones. Plus d’un visiteur international sur trois au Canada s’intéresse aux expériences touristiques autochtones (37%).

Destination Canada, 2019 Market Snapshots

Provenance des touristes

64 % du Québec

15% de la France

9% de l’Europe (Belgique, Suisse, Allemagne, Royaume-Uni)

8% des autres pays (États-Unis, Chine, Brésil, etc.)

Progression du nombre d’entreprises

2003: 103 entreprises

2011: 154 entreprises

2016: 223 entreprises

Tourisme Autochtone Québec