Le cycliste natif de Chicoutimi, Antoine Duchesne, a renoué avec le contre-la-montre, vendredi, dans le cadre de la 3e étape du Tour de Belgique. Il n'avait pas pris part à cette épreuve depuis sa spectaculaire chute de Paris-Nice.

Tour de Belgique: contre-la-montre pas facile pour Duchesne

Le coéquipier d'Antoine Duchesne chez Direct Energie, le Français Sylvain Chavanel, s'est glissé au quatrième rang du contre-la-montre de la troisième étape du Tour de Belgique, vendredi. Le cycliste natif de Chicoutimi a pour sa part pris le 55e rang de l'épreuve remportée par l'Autrichien Matthias Brandle (Trek-Segafredo) sur la distance de 13,4 km, avec un temps de 15mn40. Duchesne a pour sa part stoppé le chrono à 1mn13 secondes du vainqueur.
« C'était mon retour sur un contre-la-montre depuis ma fameuse chute à Paris-Nice. Je me sentais bien. J'ai donné tout ce que j'avais, mais ce n'était pas suffisant. J'ai terminé 15 à 20 secondes au-dessus de ce que je m'attendais à faire », a indiqué Antoine Duchesne à Sportcom.
Grâce à sa quatrième place du jour, Chavanel a remonté au sixième rang du classement général avec un retard de 25 secondes sur le Belge Wout Van Aert (Veranda's Willems Crelan) qui trône au sommet.
« Chavanel entre dans la dispute des places au général maintenant, alors c'est positif. Nous allons voir où ça va nous mener demain, mais c'est déjà super d'avoir gagné la première étape », a expliqué Duchesne. Samedi, une étape montagneuse de 184 km attend les cyclistes à Ans et Duchesne espère aider son équipe à faire bouger la course.
« L'étape va être très dure, confie le Chicoutimien d'origine. Avec mon petit pépin à la mi-course d'hier, je suis super loin au général. Demain, j'espère être dans une bonne journée. Les bosses pourraient bien me convenir, alors je vais essayer d'animer la course et d'y prendre plaisir. Je vais peut-être essayer une échappée si l'occasion se présente. »
Après un hiver difficile, le cycliste de Québec essaie de retrouver la condition physique dans laquelle il aimerait être à cette période de l'année. Son objectif est d'être à son meilleur dans deux semaines pour le Tour de Suisse.