Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le projet de tour de 13 étages à La Baie a suscité des vagues sur les réseaux sociaux, poussant le conseiller Raynald Simard, également président du CCU de La Baie, à confirmer publiquement qu’il s’y oppose.
Le projet de tour de 13 étages à La Baie a suscité des vagues sur les réseaux sociaux, poussant le conseiller Raynald Simard, également président du CCU de La Baie, à confirmer publiquement qu’il s’y oppose.

Tour de 13 étages à La Baie: non... pour le moment

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les élus de La Baie s’opposent au projet de tour de 13 étages sur le bord de la baie des Ha! Ha!, près de l’église Saint-Édouard. Le dossier est maintenant entre les mains du comité consultatif d’urbanisme (CCU) de La Baie, composé d’un élu et de membres civils, qui détermineront la hauteur maximale d’un immeuble à cet endroit.

En séance du conseil d’arrondissement, jeudi, les conseillers ont tenu à se faire rassurants à ce sujet, après une vague de contestation de la part de la population, inquiète de voir ériger une tour qui pourrait cacher la vue sur le fjord. Malgré leur opposition, il n’est cependant pas impossible que le projet puisse aller de l’avant.

Le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) de Saguenay a refusé d’autoriser l’implantation d’un bâtiment d’une telle hauteur, derrière le parc Ernest Bergeron. Mais le comité a remis la responsabilité de ce dossier au CCU de La Baie. Le promoteur, Projet 7, pourra déposer officiellement ses maquettes à ce comité.

« Nous avons un pouvoir de recommandations au CCU de La Baie. Il est rare qu’une recommandation soit renversée par la Ville. On sait ce qu’on veut chez nous, à La Baie. Est-ce qu’un projet de 12 ou 13 étages peut passer ? Si le CCU de La Baie le recommande, oui, mais on n’est pas rendu là. Le projet n’a pas encore été déposé », précise le conseiller Raynald Simard, dans une entrevue accordée en marge de la séance d’arrondissement.

Le CCU, rappelons-le, est un comité de citoyens et de représentants de différents milieux, dont les affaires et le milieu agricole. Raynald Simard préside le groupe composé de Marc Plourde et François Gravel (représentants citoyens), Pierre Girard (UPA) et Jonathan Maltais (milieux des affaires).

Ces derniers analyseront le projet lorsque le promoteur le déposera.