Les épandages de la SOPFIM se font très tôt le matin ou en soirée, car les vents doivent être de moins de 15 km/h pour faire ce type d’opération.
Les épandages de la SOPFIM se font très tôt le matin ou en soirée, car les vents doivent être de moins de 15 km/h pour faire ce type d’opération.

Tordeuse des bourgeons de l’épinette: une lutte de 37 millions $

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
En 2019, la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) dépensera 37 millions de dollars pour traiter 447 000 hectares de forêts dans le but de lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE), soit le plus gros montant de son histoire. Le but : diminuer les populations de l’insecte avec un insecticide biologique afin de protéger la valeur marchande des arbres.