Le programme de pulvérisation aérienne d’insecticide biologique, mené de la mi-juillet à la mi-août par la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM), a traité 324 743 hectares de forêts dans les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madelaine.

Tordeuse des bourgeons de l’épinette: les forêts de la région ont bien réagi

Les forêts du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont bien réagi au programme de protection contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette avec un objectif atteint à 99 pour cent pour les forêts publiques et de 100 pour cent pour les forêts privées.

Le programme de pulvérisation aérienne d’insecticide biologique, mené de la mi-juillet à la mi-août par la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM), a traité 324 743 hectares de forêts dans les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madelaine. Selon l’évaluation aérienne, 97 pour cent du territoire atteint l’objectif.

Pour atteindre l’objectif, le feuillage des arbres doit être protégé à 50 pour cent, et pour que le programme soit jugé satisfaisant, l’objectif doit être atteint sur 70 pour cent des aires traitées.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 99 pour cent des 70 062 hectares répondent aux objectifs. Le taux de réussite est le même dans le Bas-Saint-Laurent. Pour la Côte-Nord et la Gaspésie-Îles-de-la-Madelaine, il se situe à 93 pour cent.

Sur les 324 743 hectares protégés dans les quatre régions administratives ciblées par les pulvérisations aériennes, 274 105 ont une défoliation légère se situant entre 1 et 34 pour cent, ce qui représente plus de 84 pour cent du territoire. Seulement 1214 hectares (0,4 pour cent) ont un indice de défoliation grave.

Pour ce qui est des essences d’arbres, le sapin baumier réagit de façon positive aux pulvérisations avec 97 pour cent, l’épinette blanche est à 99 pour cent et finalement, l’épinette noire et l’épinette de Norvège indiquent des niveaux de réussite de 100 pour cent.

Forêts privées

La dernière année a permis de mettre en place un nouveau programme pour protéger 12 407 hectares. Selon les évaluations, 99 pour cent de l’espace forestier a atteint l’objectif. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les 1335 hectares traités ont un taux de réussite de 100 pour cent.

Depuis 2009, le taux de réussite du programme de pulvérisations aériennes est de 85 pour cent. La SOPFIM précise toutefois que l’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette ne fait pas relâche. L’épandage d’insecticide biologique et les études sur le terrain se poursuivent.