Jean Tremblay

Terrain acheté 225 000 $ par Saguenay: un prix juste, assure le maire

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, estime qu'en déposant une offre de 225 000$ auprès de la compagnie à numéros 9218-8747 Québec inc. (Denis Potvin et Denise Pineault) pour l'acquisition du terrain de 8973 mètres carrés longeant le boulevard Barrette près de Saint-Paul, elle paie la juste valeur marchande en considérant que le terrain pourrait être dans une zone résidentielle à haute densité.
À la suite de la séance du conseil municipal tenue lundi midi, où la chef de l'opposition Josée Néron a interrogé l'administration concernant l'absence d'un rapport d'évaluation accompagnant la résolution d'acquisition, M. Tremblay a déposé au Quotidien le rapport d'évaluation réalisé par la firme Brisson, Tremblay, Fleury (BTF) et son évaluateur agréé, Danny Simard.
Dans le document de 36 pages, on apprend que la valeur du terrain inscrit au rôle d'évaluation triennal 2016-2018 est de 89 700$ tel que rapporté mardi par Mme Néron. En août 2014, le même terrain, qui appartenait alors aux Entreprises Arjaro ltée (formée du notaire Allyre Gagnon, J.A. Belley, Promotions Simray) et dont était administrateur Denis Potvin, a été vendu au prix de 115 000$ à la société à numéros citée plus haut.
Le maire Tremblay a rappelé que le terrain se situe dans un secteur composé de propriétés commerciales près de l'intersection des boulevards Saint-Paul et Barrette et de quartiers résidentiels au nord. La propriété fait partie entièrement du parc industriel Henri-Girard en vertu du schéma d'aménagement et de développement de la ville. «Le propriétaire avait le droit de l'utiliser à des fins résidentielles en raison des droits acquis qu'il possédait. On ne veut pas qu'il bâtisse du résidentiel en raison des problèmes de bruit qu'ont déjà subis des citoyens dans d'autres secteurs en raison de la proximité d'industries. On ne fera jamais rien là-dessus», explique M. Tremblay.
Pour ce qui est du contenu du rapport BTF, on y mentionne que la valeur du terrain a été établie selon la méthode de parité en comparant des transactions de propriétés similaires. Dix-huit transactions de terrain à usage commercial/industriel ont été examinées et de celles-ci six ont été privilégiées et retenues pour analyse.
Les conclusions de l'auteur retiennent un taux moyen de 20$ du mètre carré pour un usage commercial/industriel, soit 179 000$ pour toute la superficie.
En considérant que le même terrain aurait pu avoir un usage résidentiel et que les prix du mètre carré auraient pu varier entre 8$ 70$, BTF estime qu'il faut retenir un taux moyen de 25,09$ pour une valeur arrondie de 225 000$.