Téléphonie cellulaire: une dizaine de municipalités mieux desservies

La fin des travaux d’implantation d’infrastructures de télécommunication sur le Mont-Apica et la construction du site du Domaine des Grands-Boisés de Saint-Honoré marqueront la fin du projet de 7,5 millions de dollars de l’Agence interrégionale de développement des technologies de l’information et des communications (AIDE-TIC), dont l’objectif est d’offrir une meilleure couverture cellulaire et un service Internet à haut débit amélioré au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Le projet, élaboré en 2015 par l’organisme sans but lucratif, comprendra au final une quinzaine de nouveaux sites de couverture cellulaire dans une dizaine de municipalités.

Les derniers mois auront permis la mise en service des tours situées dans les secteurs de Saint-André-du-Lac, de Saint-Stanislas et de la route 169 dans la Réserve faunique des Laurentides.

« Les trois derniers sites mis en service permettent d’assurer une couverture des cinquante premiers kilomètres de la distance totale de 75 kilomètres qui sépare Hébertville de la jonction. Au final, les quatre sites planifiés permettront d’assurer une couverture de la route 169, sauf pour un temps de coupure de six minutes », indique le coordonnateur et chargé de projet pour l’AIDE-TIC, André Nepton.

Les conditions météorologiques dicteront la suite des travaux prévus, cet été, dans le territoire non organisé qu’est le Mont-Apica. L’installation de la tour, qui est déjà fabriquée, se fera après le dégel et lorsque les chemins d’accès seront stabilisés. Amorcée l’automne dernier, cette portion des travaux a dû être mise sur pause parce que la neige s’est amenée plus tôt dans ce secteur.

Les travaux de construction du site du Domaine des Grands-Boisés de Saint-Honoré débuteront pour leur part au cours des prochaines semaines.

Un projet de 7,5 millions $

La réalisation de ce grand plan de déploiement régional s’est déroulée jusqu’à présent à l’intérieur du cadre budgétaire de 7,5 millions de dollars. Le temps écoulé entre l’élaboration, la promotion et la réalisation du projet aura permis aux promoteurs d’avoir accès à de meilleures technologies, dont la LTE. Cette évolution technologique a ainsi permis une amélioration de la couverture initialement planifiée. André Nepton mentionne que le secteur de la collectivité de Sainte-Élisabeth-de-Proulx est ainsi desservi grâce à l’installation de Saint-Stanislas.

Le coordonnateur et chargé de projet pour l’AIDE-TIC mentionne que des demandes exploratoires ont été formulées par Vidéotron. Comme il l’indique, la réglementation canadienne impose que les tours soient ouvertes et disponibles à la location pour les différents télécommunicateurs désirant y installer des équipements de télécommunication.

« C’est toujours bénéfique pour les consommateurs. Ça permet de diversifier l’offre. Ça ouvre ainsi la porte à une multitude d’entreprises différentes », souligne-t-il.