Taxer les plus riches au profit de la rénovation résidentielle

Alma hausse les droits de mutation, surnommé la taxe bienvenue, pour les transactions de plus de 500 000 $. Cette taxe doublera, passant de 1,5 % à 3 %.

Cette hausse générera des revenus additionnels de près de 100 000 $, selon les prévisions annoncées par les élus. Du nouvel argent qui servira à financer un tout nouveau programme de subvention à la rénovation résidentielle.

« Le gouvernement a modifié les lois et permet maintenant aux municipalités de hausser les droits de mutation pour les transactions de cet ordre. À Alma, ce sont principalement des immeubles commerciaux qui sont visés par cette hausse. Il y a peu de résidences de cette valeur. La hausse profitera donc aux citoyens de la ville d’Alma qui souhaitent rehausser leur résidence », justifie le conseil municipal, Frédérick Tremblay.

Le nouveau programme de subvention vise notamment l’amélioration du revêtement de maison et de garage et de galerie en façade. La ville payera jusqu’à 25 % des coûts dans certains cas, respectant toutefois des plafonds financiers.

Le programme permettra aussi de payer une partie de la démolition de bâtiments résidentiels vétustes au centre-ville d’Alma. Dans ces cas, le plafond peut aller jusqu’à 5000 $.

« Le programme se terminera à l’épuisement des fonds. Donc premier arrivé, premier servi. Et si le programme s’avère efficace, il sera possible d’évaluer une reconduction », précise M. Tremblay.

Un programme de subvention à la rénovation de bâtiments commerciaux a également été mis en place à Alma. Les élus en ont fait l’annonce à la fin de l’année 2017.