Sylvie Prescott sera, à compter du 30 juin, la nouvelle directrice générale du Cégep de Saint-Félicien.

Sylvie Prescott nommée DG du Cégep de Saint-Félicien

Le Cégep de Saint-Félicien aura une nouvelle directrice générale à compter du 30 juin. La nomination de Sylvie Prescott a été officialisée par le conseil d’administration de l’établissement, mardi.

Mme Prescott succède à Gilles Lapointe, qui prendra sa retraite le 29 juin.

C’est ce qui a été annoncé par communiqué, mardi soir.

« Madame Prescott représentait la meilleure candidature pour assumer ces fonctions. En plus de sa connaissance du milieu collégial, elle a relevé de nombreux défis intéressants, au cours des trois dernières années, dont celui d’accueillir, après neuf années de fermeture, des étudiants français et québécois dans le programme Technologie de la transformation des produits forestiers », a fait savoir André Ménard, président du conseil.

Sylvie Prescott possède une feuille de route impressionnante. Elle a notamment complété une formation de chimiste, avant de faire un changement de carrière à son arrivée au Lac-Saint-Jean, il y a près de 20 ans. En début de carrière, elle a œuvré auprès du réputé chercheur Fernand Labrie, à l’Université Laval. « À son arrivée au Lac-Saint-Jean, en 2000, elle fait le choix de réorienter sa carrière et obtient un diplôme d’études collégiales (DEC) en soins infirmiers du Cégep de Saint-Félicien. En janvier 2006, elle se joint à l’équipe du département de soins infirmiers du Cégep et fait profiter celle-ci, ainsi que les étudiants, de ses compétences spécifiques. D’avril 2014 à juillet 2015, elle accepte de relever un défi de gestion au CSSS Maria-Chapdelaine à titre de chef de service par intérim », raconte aussi le communiqué.

Sylvie Prescott a fait un retour à l’automne 2015 au Cégep de Saint-Félicien, en tant que directrice des études.

Gilles Lapointe était en poste depuis 2015 également. Lors de l’annonce de son départ au début du mois de mars, le Cégep de Saint-Félicien avait souligné, dans un communiqué, l’obtention du Centre collégial de transfert technologique Écofaune boréale au cours de son mandat.