Sylvain Gaudreault veut connaître les priorités de la CAQ pour la région

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, exige de la ministre responsable de la région, Andrée Laforest, qu’elle fasse connaître publiquement quel projet elle entend prioriser en vertu des 95,7 M$ que devrait recevoir le Saguenay-Lac-Saint-Jean selon la prochaine tranche du Plan québécois des infrastructures (PQI) annoncé par le ministre des Finances, Éric Girard, et son collègue au trésor, Christian Dubé.

Quelques jours après l’annonce faite par les deux ministres visant à relancer l’économie, M. Gaudreault estime qu’avec 3,3 % de la population québécoise, le Saguenay-Lac-Saint-Jean est en mesure de recevoir 95,7 M$, ce qui permettrait de faire passer plusieurs projets en mode réalisation. « Je demande à la ministre quel sera notre projet prioritaire pour la région. Mon objectif est de faire travailler notre monde chez le Groupe Gilbert, Claveau et fils et autres entrepreneurs d’importance ».

Parmi les suggestions lancées, M. Gaudreault croit qu’il serait temps d’accélérer le projet de prolongement de l’autoroute 70 à partir du carrefour giratoire de la Base de Bagotville ou encore de consacrer plus de 20 M$ pour la rénovation de l’urgence de l’hôpital de Jonquière. La réfection du bloc opératoire de l’hôpital de Chicoutimi, un projet dans les cartons depuis longtemps, ou encore l’accélération du programme de rénovation du pont Dubuc, ainsi que de la voie de contournement d’Alma constitueraient d’autres projets valables pour la région, selon le député de Jonquière.

Il ajoute à la liste la réalisation du Centre de conservation de la biodiversité boréale du Zoo sauvage de Saint-Félicien ainsi que la rénovation du Palais de justice de Roberval au coût de 66,2 M$.

Interrogé sur ses suggestions de procéder à la réalisation de projets routiers, étant donné que le député met de l’avant régulièrement ses choix pour l’environnement et le développement durable, M. Gaudreault affirme que le projet de l’autoroute 70 ne constitue pas un nouvel actif, mais vise surtout à améliorer la sécurité et la fluidité de la circulation dans cet arrondissement. « Ce n’est pas comme si on voulait développer une route complètement nouvelle.»

Une autre sujet qui préoccupe le député de Jonquière concerne la façon dont le gouvernement Legault entend mettre en application dans la région la construction de nouvelles maisons des aînés et de rénovation des écoles.

Il conclut en affirmant qu’avec une députation caquiste très présente au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la population est en droit de savoir quels seront les choix arrêtés par le gouvernement.