Les touristes et citoyens de passage à La Baie pourront effectuer un survol du fjord en embarquant à partir du quai des bateaux de croisière à bord d'un appareil Beaver. Ces avions ont été produits à 1657 exemplaires entre 1947 et 1965 par la société De Havilland.

Survoler le fjord à bord d'un Beaver

Le quai des bateaux de croisière de La Baie s'enrichit d'une nouvelle offre pour les citoyens de la région et les touristes de passage avec la possibilité de survoler le fjord en hydravion.
Hier, le vice-président d'Air Saguenay, Jean Tremblay, a annoncé qu'à compter d'aujourd'hui, il sera possible de découvrir le fjord par la voie des airs à bord du mythique avion Beaver en partant du quai des bateaux de croisière. Les vols du nouveau service Safari Brousse Saguenay pourront s'étaler pendant une durée de 20 minutes jusqu'à une heure trente.
Lors d'un survol effectué avec à bord des représentants des médias, le pilote Michaël Morin a mentionné que les touristes provenant des bateaux de croisière qu'il transporte sont souvent impressionnés par l'immensité des forêts et du fjord du Saguenay vus à 2000 pieds d'altitude.
Plusieurs profitent de leur bref séjour à La Baie pour s'offrir une randonnée céleste au-dessus du Saguenay. Il est arrivé dans le passé que deux Beaver aient eu à effectuer une vingtaine de vols dans une seule journée pour accommoder les touristes. « L'an dernier, nous avons cumulé une centaine d'heures de vol pour ceux-ci. Notre objectif est de doubler ce nombre », affirme M. Tremblay.
Ce dernier a mentionné que pour Air Saguenay, il s'agit d'un virage puisque l'entreprise est davantage connue pour organiser des voyages de brousse pour le transport de chasseurs et pêcheurs dans le Nord québécois. Depuis deux ans, Air Saguenay offre des survols à partir de Tadoussac en partenariat avec les Croisières AML avec un bon taux de succès. Prochainement, Air Saguenay souhaite étendre ce service à partir de Québec et Montréal. Les excursions aériennes pourront amener les touristes où bon leur semble à bord de l'un ou l'autre des 17 Beaver que possède l'entreprise du lac Sébastien.
Présente lors de la conférence de presse, la vice-présidente de Promotion Saguenay, Line Gagnon, a mentionné qu'Air Saguenay bénéficie des installations portuaires à titre gracieux dans le cadre de ce projet-pilote.