Gilles Potvin.

Surplus de 300 000$ à Saint-Félicien

Saint-Félicien a dégagé un surplus de 322 939 $ pour l'année 2016. Lundi soir, le conseil municipal a dévoilé les principaux chiffres de son rapport financier.
Même si les dépenses ont augmenté de 4 % par rapport au montant budgété, l'administration a réussi à dégager cet excédent qui fait gonfler le surplus accumulé à 2,8 M $.
Les fortes accumulations de neige ont fait augmenter de plus de 300 000 $ les dépenses planifiées. Aussi, la tenue d'une élection à un poste de conseiller, l'aide financière au Zoo sauvage, des réclamations d'assurances et une hausse des cotisations au fonds de pension des employés ont fait grimper de 327 000 $ les dépenses administratives.
En contrepartie, les revenus ont été plus élevés que prévu. Sur un budget de 17,7 M $, les taxes ont été plus importantes de 180 223 $ soit 1,3 %. Les droits de mutation ont été plus élevés de 66 % que ce qui avait été budgété. Quelques commerces ont changé de mains, dont le centre d'achat. 
La dette à long terme de la municipalité a gonflé de 2,5 M $ pour atteindre 12,9 M $. Les élus ont justifié cette augmentation par la réalisation de plusieurs travaux d'infrastructures, dont ceux pour le parc agrothermique. 
Pour ce qui est de la dette à long terme lié aux emprunts effectué par la MRC pour les projets de minicentrales, elle atteint 11,2 M $.
Pointe de Saint-Méthode
Saint-Félicien a accordé un contrat de 6 M $ à Construction J.R. Savard pour réaliser le prolongement du réseau d'eau potable dans le secteur de la pointe de Saint-Méthode.
Une rencontre aura lieu cette semaine avec l'entrepreneur pour déterminer le début des travaux et leur durée. La Ville va communiquer avec les citoyens concernés pour leur expliquer comment va se coordonner le branchement à leur propriété.
Route Saint-Eusèbe
Les autorités vont réévaluer cette semaine si elle va lever l'interdiction du transport lourd sur la route Saint-Eusèbe. Un léger glissement de terrain a provoqué cette décision. 
Le conseil municipal assure qu'il n'y a pas de danger pour les usagers de la route, mais on ne veut pas que les lourds fardiers n'endommagent plus le secteur à cause en cette période de dégel.