Stéphane Bédard

Stéphane Bédard n'a pas dit son dernier mot

Le député de Chicoutimi et président du Conseil du Trésor, Stéphane Bédard, n'a pas dit son dernier mot. Il a toujours l'intention de trouver une solution au problème de congestion sur l'heure de pointe, entre les deux rives de la rivière Saguenay, à Chicoutimi.
En entrevue, hier, sur les ondes de la radio de Radio-Canada, M. Bédard a admis bien s'entendre avec le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, mais avoue avoir l'intention de lui parler prochainement à ce sujet.
Rappelons qu'en fin de semaine, dans Le Progrès-Dimanche, M. Gaudreault a annoncé que le deuxième pont à Saguenay ne faisait pas partie des plans de son ministère. Cependant, les 30 millions de dollars promis seraient bel et bien investis dans la réfection du pont. « Selon les données que nous avons au ministère des Transports, la situation actuelle ne nous pousse pas à construire un deuxième pont «, avait expliqué le ministre à la journaliste Patricia Rainville.
Hier, sans désavouer son collègue à l'Assemblée nationale, Stéphane Bédard a réitéré sa promesse de regarder ce qu'il y a à faire pour régler le problème. Il n'écarte pas la construction d'un deuxième pont, mais souhaite avant tout trouver une solution à la congestion.
Mcote@lequotidien.com