Palais de justice de Chicoutimi

Steeve Bourgeois apte à comparaître

Steeve Bourgeois, l'homme qui a attaqué son ami avec un couteau, est apte à comparaître. Maintenant, le tribunal veut savoir s'il était responsable de ses actes, mardi soir.
Le dossier de l'homme de 40 ans est revenu devant le juge Jean Hudon, de la Cour du Québec, jeudi après-midi. L'affaire a été reportée dans un mois afin de laisser le temps au personnel de l'hôpital de Chicoutimi de compléter l'évaluation.
Vers 2 h 43, dans la nuit de mardi à mercredi, Bourgeois, qui célébrait son 40e anniversaire de naissance, aurait perdu les pédales.
Deux hommes et un autre individu ont passé une partie de la soirée à discuter dans l'appartement de la victime sur la rue Père Lalemant, à Jonquière. 
« La victime et moi avions remarqué que Steeve n'allait pas très bien depuis une semaine. Nous lui en avons parlé et lui avons dit qu'il serait bien que l'on puisse se voir pour en discuter. Et c'est ce que nous avons fait. Mais nous n'avons jamais fait la fête », a tenu à rectifier un des amis de Bourgeois.
Au terme de la discussion et voyant que la nuit avançait, la victime a invité l'accusé à dormir chez lui. Et c'est un peu plus tard que les choses ont dégénéré.
« Nous ne savons pas ce qui a pu se produire. Il semble que mon client était désorganisé depuis quelques jours et qu'il aurait tenu des propos particuliers, le soir des événements », précise Me Julien Boulianne.
Cette nuit-là. Bourgeois s'en est pris à l'un de ses grands amis des 25 dernières années. Il l'aurait accusé de diverses choses et les deux hommes en sont venus à se parler dans le blanc des yeux et se sont même bagarrés.
Selon les informations, la bataille a été « solide ». La victime est parvenue à se réfugier dans la salle de bains, mais Bourgeois a défoncé la porte et s'est jeté sur son ami avec deux couteaux dans les mains.
La victime est parvenue à lui enlever une des armes et a pu quitter le logement. Il s'est retrouvé pieds nus dans la neige, courant dans la rue afin d'échapper à son agresseur.
Ce dernier est tout de même parvenu à lui mettre la main au collet et il a asséné quelques coups de couteau au dos et à l'oreille de sa victime.