SQDC de Chicoutimi: déjà des travaux pour les produits comestibles

Aussitôt inaugurée, aussitôt prête à être réaménagée. La nouvelle succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) de Chicoutimi, ainsi que les 24 autres succursales ouvertes jusqu’à maintenant feront l’objet de travaux d’aménagement afin d’accueillir la vente de produits comestibles à compter de décembre prochain.

Lundi, la SQDC a procédé au lancement d’un appel d’offres destiné à attribuer des contrats de « rétrofit » pour chacune de ses succursales, y compris celle de Chicoutimi.

À LIRE | La SQDC de Chicoutimi ouvre

Selon Fabrice Giguère, porte-parole de la SQDC, ces travaux d’aménagement de tablettes et d’ameublement ne pouvaient être prévus au moment de l’adoption de la loi permettant la vente de cannabis en 2018 puisque le cadre réglementaire entourant la vente de produits comestibles n’était pas encore dans les cartons à l’époque. M. Giguère précise que depuis l’ouverture des premières succursales, un espace est dédié à l’information des clients. Cet espace sera désormais préparé pour la présentation des nouveaux produits comestibles.

Les entrepreneurs désignés auront pour mandat de réaliser le « rétrofit » de plusieurs succursales en deux temps (phase 1 et phase 2).

L’ouverture et la fermeture des murs avec installation de fond de clouage ponctuel, la relocalisation des lumières encastrées, des travaux de revêtement de plancher et le mobilier figurent dans la liste des travaux à réaliser.