Deux employés municipaux de Saguenay font l'objet d'une enquête interne après avoir tenté de dissimuler un grave accident.

Sous enquête

Deux employés municipaux de Saguenay font l'objet d'une enquête interne après avoir tenté de dissimuler un grave accident survenu le 23 novembre dernier.
Deux employés municipaux de Saguenay font l'objet d'une enquête interne après avoir tenté de dissimuler un grave accident survenu le 23 novembre dernier.
Selon les informations obtenues par Le Quotidien, la ville venait d'acquérir un véhicule côte à côte destiné à ses opérations. Les cols bleus impliqués, qui oeuvrent au service des immeubles, auraient décidé de tester le puissant engin dans une carrière de sable qui se trouve à l'arrière d'un édifice appartenant aux travaux publics. Celui qui a pris le volant serait, dit-on, un adepte de sports motorisés.
Le véhicule n'était pas encore immatriculé au moment de l'événement puisqu'il venait tout juste d'être livré. Toujours selon les détails obtenus relatifs à cette affaire, l'un des deux hommes n'avait pas bouclé sa ceinture de sécurité. Enfin, aucun d'entre eux n'a cru bon de porter un casque, contrevenant ainsi à la loi.
Alors qu'il tentait d'effectuer un saut, le pilote a perdu le contrôle du VTT. Celui-ci s'est renversé et l'homme a subi d'importantes blessures à l'une de ses mains. On évoque de très profondes lacérations qui ont dû être soignées d'urgence.
Quant à lui, le passager s'en est tiré indemne.
Toujours selon nos sources, certains confrères seraient venus en aide aux deux fautifs afin de leur éviter une sanction disciplinaire.
On aurait notamment transporté le véhicule dans un garage afin qu'il soit réparé.
Les collègues complices se seraient ensuite rendus à la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) afin d'immatriculer l'engin, sans faire état de l'accident.
D'ailleurs, aucun rapport d'accident n'a encore été rempli.
Plus de détails dans la version papier du Quotidien//