Sonia Côté interpelle le gouvernement pour obtenir plus d’argent pour la construction de logements sociaux. Sur la photo, prise à la fin du mois de juin dernier, on la voit en compagnie de locataires et de la ministre Andrée Laforest.

Sonia Côté interpelle le gouvernement

Loge m’entraide profite de la présentation d’une mise à jour économique du gouvernement caquiste, le 7 novembre prochain, pour lui rappeler sa promesse de livrer « quelque 14 000 unités» de logements sociaux. Sonia Côté, la coordonnatrice de l’organisme, croit que les 260 millions$ inclus dans le budget du printemps dernier sont insuffisants pour réaliser cet engagement.

«On salue ces 260 millions$ déjà annoncés, mais c’est évident que c’est insuffisant pour que la CAQ réalise à 100% sa promesse de 14 000 logements sociaux. Il faut des investissements additionnels dans le mini-budget», indique Sonia Côté.

Selon Mme Côté, cet argent ne permettra pas de pourvoir aux besoins des locataires appauvris. Il permettra seulement de rattraper un certain retard dans la construction de logements sociaux au Québec.

«Le programme Accès-Logis n’avait pas été indexé depuis 10 ans. Tous les projets déposés aux fins de subvention, étant donné que les coûts de construction augmentent chaque année, ont de la misère à lever de terre. Ça nous met dans une situation, aujourd’hui, où plus de 10 000 logements sociaux attendent pour être fondés, même s’ils ont été déposés au gouvernement», explique Mme Côté.

Sonia Côté espère donc que le gouvernement annoncera de l’argent supplémentaire dans le prochain budget, et qu’il mettra le pied sur l’accélérateur pour financer de nouveaux projets, comme la coopérative La Solidarité, de Kénogami.

«La CAQ s’est engagée en campagne électorale à rattraper le retard et finir la construction des quelque 14 000 unités promises par le gouvernement libéral, on s’attend donc de voir toutes les sommes requises à la réalisation de ces logements sociaux», demande-t-elle, en s’adressant à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, et au ministre des Finances, Éric Girard.

Environ 40 000 ménages seraient en attente d’un HLM au Québec. Des données provenant de l’Enquête nationale auprès des ménages révèlent que 457 340 ménages locataires québécois, dont plus de 7400 à Saguenay, utilisent plus de 30% de leurs revenus pour se loger.